Les Licteurs T1 et T2, saga romaine, impériale et mythologique

Un diptyque sur fond de mythologie, une Rome au parfum fantastique où les dieux ont de soucis, une poignée de guerriers, les Licteurs, qu’un empereur fantasque envoie à la poursuite des assassins de Pan, on découvre un péplum à la fois classique et ésotérique. Non sans charme, ces deux albums sont menés par Olivier Richard au scénario et Yang WeiLin au dessin avec tout ce qu’il faut pour être emballé par l’action riche et variée.

En 33 après J.C., un phénomène violent fait mourir tous les poissons de la Méditerranée. Malheur aux enfants de Poséidon, il faut prévenir Rome que le dieu Pan est peut-être mort. On est sous le règne de Tibère. Deux siècles plus tard, les Licteurs, sortes de commandos impériaux qui avaient été crées pour enquêter sur ce meurtre, s’entrainent dans l’arène sous les ordres d’Artorius. Ils devront protéger le nouvel empereur, Héliogabale, un adolescent syrien. Un attentat a lieu mais les Licteurs réagissent. Très vite, on s’aperçoit que Héliogabale est un dépravé mais quand il apprend que l’on n’a pas retrouvé les restes du dieu Pan qui aurait été tué et décapité par un mystérieux homme en noir, il ordonne aux Licteurs de le retrouver. Ursus, un des Licteurs d’Artorius est chrétien et a des visions terribles sur la fin de Jésus. Partis pour Samothrace où on aurait vu l’Homme noir, les Licteurs arrivent près de Paxos où Pan aurait été tué. La population devenue folle les attaquent. Uns sorcière révèle que le dieu des Abysses s’est réveillé.

Les Licteurs

Une saga courte qui se suit assez bien avec sa part de combats entre dieux, des humains qui vont tenter de s’immiscer dans leur jeu, un empereur à la Néron, de belles images riches en évènements, des monstres sanguinaires, Les Licteurs dont les deux tomes sortent en simultané, a du répondant sans tomber dans l’excès de zèle. On vit une aventure bien cadrée dont on a, par contre, un peu de mal à comprendre la chute qui est un récit écrit en une page. Un peu comme si un tome 3 avait été au départ prévu.

Les Licteurs, tome 1, La mort du grand Dieu Pan, Glénat, 13,90 €
Les Licteurs, tome 2, Dagon, Glénat, 13,90 €