Bon anniversaire Mafalda, une jeune quinquagénaire

Une petite fille aux cheveux noirs tenus par un nœud rose, une bonne bouille souriante, enthousiaste, espiègle mais qui sait aussi être très sérieuse, Mafalda a cinquante ans. Le temps est passé en un éclair et Mafalda n’a pas pris une ride. Comme les Peanuts, Mafalda restera une icône indémodable. En rééditant l’intégrale des ses aventures Glénat valide l’entrée de Mafalda au Panthéon de la BD.

MafaldaPour de nombreux lecteurs d’aujourd’hui Mafalda sera une découverte. Quino, son papa, a arrêté de la dessiner au sommet de sa gloire au milieu des années soixante-dix. Mafalda est la reine des sixties, une époque ou la guerre est froide, la révolution gronde en Amérique Latine, le Vietnam est en feu, Che Guevara est devenu un symbole. Mafalda est une petite fille qui a tout d’une grande. Elle se mêle de tout, a un avis sur tout, intelligente et perspicace. Mafalda est publiée dans plein de journaux quand ils publiaient encore de la BD. Elle est Argentine comme Quino son créateur. Dans la BD sa maman ne travaille pas et a arrêté ses études pour s’occuper d’elle. Son papa est salarié et Mafalda a plein de copains qui lui donnent la réplique.

Mafalda est une petite fille rationnelle dans un monde qui part en vrille et se pose sur la Lune. Elle ne serait pas dépaysée aujourd’hui. Philosophe, fine mouche, drôle, Mafalda est finalement la grande sœur de Pico Bogue et de Titeuf. Cette réédition montre l’immense talent de Quino et le charme émouvant, intelligent de Mafalda qu’il faut prendre le temps de redécouvrir.

Mafalda, Intégrale 50 ans, Glénat, 576 pages, 30 €

Intégrale 50 ans