Le Partisan, la résistance sous Mussolini

On connait mal en France la période fasciste italienne qui a conduit l’Italie dans la seconde guerre mondiale aux côtés du nazisme, la destitution de Mussolini en 1943, la résistance locale, l’Allemagne qui remet le Duce au pouvoir, la libération et enfin la paix retrouvée. Avec Le Partisan, histoire sans paroles de Maurizio A. C. Quarello, on a un raccourci saisissant, bien fait et prenant de cette époque. Avec cet album qui est en fait un hommage à ses grands-parents, l’auteur réussit un tour de force. Il résume avec intelligence l’histoire et met en scène le destin authentique d’un homme, d’une femme et de leur fils qui finiront par se retrouver envers et contre tout, libres et fiers des valeurs qu’ils ont défendu au prix si besoin de leur vie.

Le Partisan Elle attend son mari qui est en embuscade sur une petite route avec ses camarades résistants. Un camion allemand est leur cible. Mais dans le combat remporté par ces hommes courageux, son époux est blessé. Elle va le soigner mais quand deux soldats allemands arrivent pour quémander de la nourriture, elle le cache au grenier. Mais son homme a oublié le pistolet Luger ramassé pendant le combat. Avec une volonté et un courage incroyable elle dissimule l’arme et donne le change aux deux jeunes soldats qui ont l’âge de son fils militaire dans l’armée italienne et dont elle est sans nouvelles. Les soldats partis, la vie reprend mais les collaborateurs fascistes ont emprisonné des résistants qu’il faut libérer. Les partisans s’en chargent. Bientôt l’Italie va se libérer du fascisme définitivement.

Malgré l’absence de dialogues on suit parfaitement l’action, le déroulement des faits. Quarello fait parler son dessin et ses chapitres. Des images très fortes, un dessin réaliste, dans la lignée de photographies de guerre prises sur le vif. De belles couleurs, fortes aussi pour ce témoignage évocateur qui sait donner sa place aux sentiments humains sans distinction d’uniforme. Un ouvrage à lire aussi par les plus jeunes car il fait œuvre de mémoire.

Le Partisan, Les Éditions des Éléphants, 18 €

Le Partisan