Prix Canal BD 2018 à Nicolas Petrimaux pour Il faut flinguer Ramirez

On les aime les libraires Canal BD. Ils font un superbe travail tout au long de l’année pour défendre la BD dans leurs librairies. Ils ont choisi des nominés de qualité pour leur prix et ils viennent de l’attribuer à l’un des plus détonants titres de 2018. Au Festival d’Angoulême, c’est Nicolas Petrimaux qui, après le prix des Lycéens 2019, remporte le prix Canal BD 2018 pour, bien sûr, Il faut flinguer Ramirez.

Nicolas Petrimaux
Nicolas Petrimaux. JLT ®

Ligneclaire avait pu rencontrer Nicolas Petrimaux à Saint-Malo. On revient vite fait sur ce Ramirez d’anthologie. Il vend et répare des aspirateurs, Ramirez. A Falcon City, Arizona. Jacques Ramirez travaille à la Robotop, une entreprise d’électroménager et l’un des fleurons industriels du coin. Employé modèle, il bosse vite, bien, et sait surtout se faire discret. Ce qui pour un muet n’est pas difficile. Sa vie bascule le jour où deux membres d’un dangereux cartel pensent reconnaître en lui l’homme qui a trahi leur organisation par le passé, Ramirez, le pire tordu assassin que le Mexique n’ait jamais connu. Aussi étonnant que cela puisse paraître, sous le chapeau du nettoyeur légendaire se cacherait désormais le roi de l’aspirateur. A qui se fier. Il faut le dégommer le Ramirez. Sauf que… A relire, la liste des nominés pour le prix des libraires 2018.

Il faut flinguer Ramirez

On attend la suite de Ramirez sans oublier que l’album est aussi parmi les nominés d’Angoulême, encore que c’est peut-être un brin intello pour le jury. Carton plein ?