L’Espion de César T2, Rome a faim

Ils avaient lié leur destin dans le tome 1. Mercenaire gaulois et futur grand Jules, César, poursuivent leur collaboration pas si désintéressée alors que la faim dévaste Rome en prise à des tensions politiques graves. Coax, l’espion de César va devoir trouver quelle est la cause de cette pénurie en blé et qui la gère. Un péplum policier avec enquête, méchants vicieux, une chienne redoutable, Coax et César font cause commune dans une nouvelle aventure bourrée d’action signée Jean-Pierre Pécau et dessinée par Fafner qui a toute la puissance réaliste du trait de l’école croate.

L'Espion de César

Pour les Romains, Coax est un barbare qui se shoote à la fleur de lotus et est poursuivi par les tueurs de Sanian. César l’a demandé et lui donne pour mission de trouver qui affame Rome. La farine n’arrive plus dans le port d’Ostie. Dans le coup il pourrait y avoir Pompée, le Sénat, Pulcher le tribun de la plèbe., Crassus qui fait partie du triumvirat. Accompagné de légionnaires, Coax va aller enquêter à Rome. Une bague donnée par César doit lui servir de sauf-conduit. Après un voyage en mer, Coax et le centurion Titus arrivent à Rome. Dans la taverne de Claudia des gladiateurs veulent la faire fermer. Une bagarre sanglante éclate. La tension politique est très forte. Les Populaires s’opposent aux Optimates. Coax décide de partir voir Pompée.

L'Espion de César

Qui est derrière cet imbroglio qui peut mettre le feu à Rome ? Cléopâtre est de la fête. On découvre que la mère de Coax était proche de Spartacus. Les pièces du puzzle s’emboitent et César va bientôt aller faire un tour en Gaule. Assez classique et beaucoup de portes ouvertes pour la suite.

L’Espion de César, Tome 2, La chienne d’Hadès, Delcourt, 14,95 €

La chienne d'Hadès

3/5 - (5 votes)