Pour Pawnee, Patrick Prugne expose chez Maghen à Paris

Prugne expo MaghenDu vendredi 30 août au samedi 14 septembre prochain, à l’occasion de la sortie en librairie de Pawnee, la galerie Daniel Maghen a le plaisir d’accueillir une nouvelle fois Patrick Prugne et a publié le communique suivant :

Après le succès de ses albums précédents, Canoë Bay et FrenchmanPatrick Prugne replonge avec Pawnee ses lecteurs au cœur des grandes étendues sauvages d’Amérique du Nord. Les planches alternent les grandes chevauchées silencieuses, marque de fabrique de Patrick Prugne, et les scènes d’action aux cadrages remarquables. Le dessin, même s’il évoque une période méconnue de la conquête de l’ouest, gagne encore en fluidité et en légèreté. Patrick Prugne a élargi sa palette de couleurs et réalise un exercice graphique éblouissant : l’action, qui se déroule sur plusieurs mois, accompagne le changement des saisons, passant du vert de l’été aux couleurs rouges et brunes de l’automne américain, pour finir dans les plaines enneigées du Mississippi.

L’exposition présentera une grande partie des planches de ce dernier album, ainsi que des illustrations en couleurs directes. Le vernissage aura lieu  vendredi 06 septembre à partir de 19h.

Patrick Prugne
Patrick Prugne

Passionné de westerns, Patrick Prugne se nourrit aussi bien des romans de Fenimore Cooper que des petits formats de Blek le Ric et des aventures de Blueberry. En 1990, il remporte le concours des jeunes talents d’Angoulême avec « l’Alph-art Avenir» et signe une série de cinq albums chez Vents d’Ouest. Il peaufine son trait en dessinant les histoires délirantes de Nelson et Trafalgar, ainsi que Fol, un récit de féerie inspiré de Tolkien, pour lequel il écrit le scénario.

En 2004, il donne libre cours à ses talents de coloriste et passe à la couleur directe pour l’Auberge du bout du  monde chez Casterman, scénarisé par Tiburce Oger, en utilisant utilisant plusieurs techniques sur une même page (gouache, pastel, aquarelle). Canoë Bay, aux éditions Daniel Maghen, est l’album de la maturité lui permettant, à travers une forte pagination, d’aborder un nouvel univers qui deviendra sa marque de fabrique : le nouveau-monde, dont il est dorénavant un des artistes majeurs dans la bande dessinée. Le titre rencontre un grand succès public et critique, et se voit décerner plusieurs prix, dont celui du meilleur album aux festivals de Chambéry et de Sens. Frenchman permet à Patrick Prugne, qui assure également le scénario de cette histoire, de renouer avec les grands espaces, les forêts, les tribus indiennes du Mississipi… et la grande Aventure ! Depuis, il travaille également de manière régulière avec le mensuel Guerres & Histoire pour lequel il illustre de nombreux articles.