Golden Dogs T2, unis pour le pire et le meilleur

Ils sont quatre, les Golden Dogs. Ce sont des rois du cambriolage dans une Angleterre victorienne où il n’y a pas de place pour le pardon. Mais ils risquent bien dans ce tome 2 d’être allés trop loin. Desberg et Griffo ont embarqués leurs quatuor dans une nouvelle aventure avec un traître à la clé.

Golden DogsUn stock impressionnante de drogues diverses, Orwood, Fanny, Lario et Lucrèce raflent la mise et veulent revendre leur butin. Le Lord à qui ils ont volé la drogue fait une colère. Les Golden Dogs sont prêts à lui rendre son opium et autre poudre blanche à condition qu’il paye. Sauf que le Lord finit avec la police sur le dos. Les Golden Dogs ont bien travaillé leur coup. Orwood cherche un médium pour contacter l’esprit d’une femme qui l’obsède et qui est morte à cause de lui. Fanny, sa comparse, est la reine des nuits chaudes de Londres. Tout s’enchaîne et les quatre complices se séparent.

Desberg a donné vie à un groupe qui a de la force, du piquant et de l’avenir. Ils ont leurs failles et leurs talents, leurs sentiments et un passé obscur. Ils sont unis pour le pire et le meilleur. Griffo est un merveilleux dessinateur, toujours plus sensuel, au trait délié et riche. Il a ajouté quelques portraits de rock stars à la façon Golden Dogs que l’on retrouvent à la fin de l’album dans un cahier spécial.

Golden Dogs, Tome 2, Orwood, Le Lombard, 14,45 €

Orwood