Sengo T4 et Pline T9, deux mangas incontournables

Deux mangas à ne pas manquer et dont on parle, certes avec retard, mais avec passion car on en suit les péripéties depuis leurs débuts. Avec Pline T9, on va faire un tour chez Néron, un Murena avant la lettre, mais rigoureusement documenté et autour d’un personnage mythique de la culture romaine, Pline l’ancien. Un voyage en Grèce pour les Jeux Olympiques mais à Rome on complote. Pour Sengo T4, c’est toujours le Japon de 1945, la défaite et les comptes qui se règlent dans la famille de Kawashima. A noter que Sengo de Sansuke Yamada a reçu le Prix Asie de la Critique ACBD 2020.

Pline est rattrapé par une missive de Néron. Il veut participer aux Jeux Olympiques en Grèce et que Pline le rejoigne pour ensuite rentrer avec lui à Rome. Pline et ses amis simulent une maladie contagieuse pour s’échapper mais sont enfermés dans une grotte. Un curieux bas relief orne les murs. A Rome, Néron reçoit un ambassadeur qui lui offre une tablette avec le même dessin, celui du dieu Mithra. Néron honore l’un de ses généraux Corbulon, et décide qu’il va faire dresser une statue de lui en dieu soleil. Mais on lui apprend qu’un complot se prépare dirigé par le gendre de Corbulon. Et sa réaction ne se fait pas attendre. Pline va rejoindre Néron à Corinthe. Mari Yamazaki et Tori Miki poursuivent leur saga pleine à la fois de sagesse, de fureurs, d’informations sur la réalité de la Rome Antique.

Pline, Tome 9, L’Opium d’Andromaque, Casterman, 8,45 €

Tokutaro Kawashima apprend que son père est toujours vivant et qu’il a été blessé dans un bombardement. Il a retrouvé sa belle-sœur dont le mari son frère a été tué au combat. Tokutaro revoit son père qui lui reproche de ne pas s’être assez battu pour éviter la défaite du Japon. Il refuse de plus de rendre sa liberté à la jeune veuve, Umeno, qui est enceinte. Mais de qui ? Tokutaro se souvient de son enfance avec son frère Kotaro poussés à la violence, à l’apprentissage du combat par leur père. Kotaro deviendra militaire et se marie. Sansuke Yamada se plonge avec son manga au cœur de l’après-guerre, une période sans équivalent pour le Japon vaincu pour la première fois et surtout dominé sur son propre sol. Il y a aussi une part de défense de la femme dans un pays qui la reconnait peu. Très bien vu avec des retours sur la guerre elle même.

Sengo, Tome 4, Souvenirs, Casterman, 9,45 €