Longue vie, le roi, la reine et le petit prince

Voilà un roman graphique inclassable, atypique qui a un charme indéniable, donne une impression très agréable de déjà vu familier, emporte vers des visions de château-fort de bois et carton, de figurines de chevaliers et de manants si on a, peut-être, encore gardé souvenirs et des yeux d’enfant. Longue Vie est le gros bébé joufflu en pagination de Stanislas Moussé. Un récit muet qui se suffit largement à lui même par un dessin enlevé, parlant, descriptif avec des montagnes, des batailles, des trahisons et un brave type qui va devenir roi à la force quand même de sa Durandal. Un conte en noir et blanc pas si simple que çà très travaillé avec la volonté que chaque planche soit une illustration indépendante des autres. Stanislas Moussé est berger, comme son héros, dans les alpages. Une clé pour sa Longue Vie. Sortie reportée en mai.

Longue vie Il vit tranquille dans sa montagne, en famille jusqu’au jour où des écorcheurs massacrent tout le monde. De loin, près de ses vaches, il a tout vu. La hache à la main, il suit les meurtriers et les tuent. Blessé, il est recueilli par une troupe de chevaliers qui l’adoptent dans leur camp. Une Croix est leur emblème. Avec eux il participe à des campagnes guerrières pour soumettre d’autres clans. Devenu sans pitié, le petit berger est désormais un homme de guerre mais la chance tourne et il est capturé par ses ennemis dont les boucliers s’ornent d’une Tour. Ils l’emmènent dans leur château. Il va échapper de peu à l’exécution et s’enfuit avec un complice poursuivi par les hommes à la Tour. Il va prendre sa revanche bien vite.

Une aventure qu’il ne faut pas simplifier par un seul contexte, premier degré, de saga cape et épée. De la poésie, de la souffrance, un destin que le héros à tête ronde et œil unique saura maîtriser. Il ne fera pas dans la dentelle non plus. Calife à la place du Calife, c’est l’histoire d’une longue vie, au sens propre du terme, que raconte Moussé avec un grand talent, original et pertinent. On le suit page après page qu’il faut décortiquer, pleines de petites trouvailles, du fantastique aussi. Et puis il va créer une famille le roi et un empire. Bien suivre le fanion du roi ex-berger, et son fils, le petit prince, qui va vivre de nouvelles aventures dans un prochain album. Superbe et hors normes. Le roi, la reine et le petit prince sont venus chez nous…

Stanislas Moussé
Stanislas Moussé. Huberty Breyne Gallery ©

Stanislas Moussé est né en 1986 à côté de Nantes. Après des études d’histoire, il travaille à la librairie Coiffard. Au cours d’un été, il découvre le canton du Valais, en Suisse, et commence à travailler dans les alpages. Il vit désormais dans le massif des Bauges avec sa famille. Il partage sa vie (et ses saisons) entre son travail de gardien de troupeau et la création de bande-dessinées. Son premier album, Chaos, a été publié en 2018 par Super Loto éditions.

Longue vie, Le Tripode, 20 €

Longue vie