Kogaratsu T13, un prince à sauver

Il promène son sabre dans un superbe Japon médiéval depuis maintenant treize albums. Kogaratsu de Michetz et Bosse au scénario a largement contribué à donner aux lecteurs une image très réaliste des aventures des samouraïs avec en prime un petit côté western qui ajoute à l’ambiance. Cette fois Kogaratsu va défendre un jeune prince dont la vie est en danger.

KogaratsuKogaratsu a accepté de commettre un kidnapping, celui d’un enfant. Il sait désormais que celle qui l’a engagé est la princesse Ishi qui a été son grand amour et qu’il n’a jamais oubliée. Taro, la cible de Kogaratsu, est le fils de la princesse. Combines financières, magouilles familiales, l’enfant est en fait l’otage de son oncle Zenjiro qui a des troupes nombreuses et aguerries. Comment Kogaratsu, seul enfin presque, va-t-il pouvoir lutter . Kogaratsu prépare un piège et enlève l’enfant qui a un sale caractère. La chasse est ouverte.

Un dessin flamboyant, méticuleux, toujours fin et réaliste à la fois, si particulier, belles couleurs. On est aux côtés de Kogaratsu sous le pinceau de Michetz. L’intrigue est ficelée comme on dit, bien bâtie avec ses personnages secondaires incontournables et indispensables. Un album qui clôture cette aventure à grand spectacle et machiavélique.

Kogaratsu, Tome 13, Taro, Dupuis, 12 €

Taro