Kamasutra, plaisir et guerres de pouvoir

Des aventures sensuelles et violentes, guerres de pouvoir et d’ambition que le Kamasutra, ouvrage mythique va régler au mieux. Titre aussi de cet album basé sur la vie du créateur du Kamasutra, livre des plaisirs que le scénariste indien Sudeep Menon dont c’est la première BD en Europe, a adapté, fait vivre dans un tourbillon d’aventures où rebondissements, trahisons scandent les pages. Le dessin de Laura Zuccheri est superbe, apporte sa grâce et la beauté nécessaire au sujet.

De chair et de sang IIe siècle après J.C. Un moine voyage brahmane avec un capitaine de la garde royale d’Anga. Leur convoi et leur escorte est attaquée dans la forêt. Ce sont les hommes de la Reine Écarlate. Le capitaine est décapité par la générale. Le moine est désormais prisonnier dans un camp où est aussi le jeune Basvaraj qui va le défendre contre le tortionnaire Bhagadutta. Mais il en paye le prix. Le moine prend soin de son sauveur et lui apprend le rituel mis en place par la reine. Chaque nuit un homme doit satisfaire la reine Bhairavi ou mourir. Ce qui risque d’être le sort de Basvaraj. A moins qu’il ait les moyens de dominer sensuellement la reine sanglante. Car le moine est Vatsyayana créateur du Kamasutra. Sans oublier le roi Veerbhadra qui lui tuerait bien la reine à moins qu’il trouve quelqu’un pour le faire à sa place, un monstre parmi les monstres, Ghumann un mercenaire.

Kamasutra

On se doute bien que le beau et vigoureux Basvaraj va faire un grand effet à la reine. Qui elle a plus d’un tour sous son sari. Une galerie de personnages bien cadrés pour un récit sans faille, où tout s’accorde. Une aventure très enlevée dont le héros Basvaraj est certes un amant hors pair mais aussi un homme de bien, un esthète courageux et amoureux. On est dans une version soft très accessible du Kamasutra en 104 pages parfaitement maîtrisée en tout point qui se termine par un dossier graphique élégant et se lit sans pause.

Kamasutra, De chair et de sang, Éditions Maghen, 23 €

Kamasutra

3/5 - (2 votes)