Le Protocole Pélican T3, un univers carcéral redoutable

Le Protocole PélicanMarazano et Ponzio sont les maîtres d’œuvre de ce très atypique et étonnant Protocole Pélican. On en est au tome 3 de la confrontation des « unités », une douzaine de prisonniers surveillés par des « compagnons » et soumis à des expériences. Il y aura bien sûr le treizième homme, un des responsables du programme mis sur la touche. Mais les « unités » peuvent-ils avoir confiance en lui. Un univers glacé dans la droite ligne d’une série mythique Le Prisonnier dans les années soixante. A quel moment l’homme perd-il sa liberté ? Jusqu’où peut-il aller pour la conserver et, bourreau ou victime, qu’elle est la frontière ? Comment s’échapper ? A qui faire confiance ?

On est dans un milieu fermé, carcéral et dans un futur lointain. Peu importe car l’Histoire est pleine de situations du même genre. Marazano a un talent rare d’écriture et décrit une manipulation lourde de sens car très crédible. Le dessin relativement froid de Ponzio est voulu, collant à la froideur aussi bien des tortionnaires que du milieu carcéral. Le tome 4, le dernier, sortira avant la fin de l’année. A relire : Le Complexe du chimpanzé des mêmes auteurs, un classique.

Le Protocole Pélican, Tome 3, Dargaud, 13,99 €