Geronimo, résistant indompté

Une biographie de l’un des plus mythiques chefs indiens, Geronimo, qui n’a jamais cessé de résister contre l’invasion destructrice et volontairement négative des Blancs pendant la conquête de l’Ouest. Loin de l’image détournée par le cinéma, Lisa Lugrin et Clément Xavier ont calqué en partie leur travail sur celui de S.M. Barrett qui avait obtenu l’autorisation du Président des États-Unis en 1904 de rencontrer Geronimo, prisonnier, pour recueillir ses souvenirs. Un roman graphique très copieux qui ne laisse rien dans l’ombre tout en romançant par moment la vie de cet éternel indompté. 

GeronimoC’est en visitant les réserves indiennes de nos jours que surgit le personnage de Geronimo. Apache City commémore le souvenir de ces Indiens qui ont été chassés et massacrés par les États-Unis. Un reportage photo avant un retour en arrière, en 1904, au moment où Barrett rencontre pour la première fois Geronimo. Ce sera une leçon de culture indienne qui permettra de mieux comprendre les bases du peuple Apache. Geronimo est prisonnier de guerre et sa rencontre avec Barrett ne plait pas à l’armée qui redoute ce que le chef pourrait dire. Son nom vient d’un massacre, celui de soldats mexicains  puis celui de tout Blanc qui croisait sa route. A l’époque on intègre les Indiens  en les coupant de leur peuple et de leurs racines. Les enfants sont scolarisés de force. Geronimo va raconter sa propre enfance début de sa longue courses de combat et de résistance.

Sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille. Quand il accepte de parler, Geronimo sera d’une rare précision et honnêteté même si dans l’album le rendu des dialogues est parfois décalé. Théodore Roosevelt autorise Barrett. Commence alors un face à face parfois compliqué et sous contrôle. Les tribus se rassemblent et se révoltent effrayant même le gouvernement fédéral qui doit masser l’armée contre elles. Massacres, batailles, tentatives de paix, mépris et réserves, les Indiens subiront le pire. De nombreuses et étonnantes illustrations émaillent cet ouvrage dans lequel on se plonge et dont on a du mal à s’extirper. Passionnant, remettant les pendules à l’heure, l’ouvrage (400 pages) de Lisa Lugrin et Clément Xavier fera date pour tout ceux qui veulent savoir la vérité sur une période encore une fois édulcorée le plus souvent.

Geronimo, Mémoires d’un résistant Apache, Delcourt,  29,95 €

Mémoires d'un résistant Apache
Delcourt ®