Double Masque T6, La Torpille joue et gagne

Dernier opus de la série Double Masque (Dargaud) , L’Hermine met un terme aux aventures de La Torpille, un peu truand et beaucoup enquêteur privé sous Napoléon. Un Empereur qui a des soucis à se faire car un homme surnommé La Fourmi qui lui ressemble beaucoup a juré sa perte sous la plume du toujours très inspiré Jean Dufaux.

Double MasqueEn novembre 1804 Napoléon va se faire couronner empereur et la rusée Joséphine réussir à se faire épouser au dernier moment. Des complots pour tuer Napoléon se multiplient mais l’Écureuil, jeune espionne sans états d’âme intervient. Elle est aussi amoureuse de celui qui tire les ficelles à la demande de Fouché. La Torpille va réussir à protéger l’empereur de La Fourmi, maîtres des bas-fonds parisiens. Lui et Napoléon possède un masque aux pouvoirs occultes.

Manigances et grande histoire font bon ménage. Jean Dufaux est à la manœuvre avec cette élégance qu’on lui connaît. Martin Jamar au très beau trait réaliste, pointilleux mais léger donne tout son souffle à cette histoire sous les fastes de l’Empire. On a suivi avec plaisir La Torpille qui a réussi à découvrir la vérité et remettre les masques au vestiaire.

Double Masque, Tome 6, L’Hermine, Dargaud, 12,45 €