Fluide Glacial, un hommage aux fondateurs

Un Fluide Glacial consacré aux pionniers, ceux qui ont aussi posé les bases de ce 9e art adulte qui n’en finit pas aujourd’hui de faire des petits. C’est une série or, « Nos années soixante-dix », qui rend un hommage souriant et décalé à ces pères fondateurs qui allait mettre au monde le beau et grand Fluide, envers et contre tous, un Fluide toujours là et bien là.

Fluide Glacial Série Or N°80Sur la piste de ces pionniers plus tout jeune et dont certains sont allés voir de près si le père éternel existait, c’est Gégé Lewis-Babel et Martial Cavatz Clarke qui s’y collent sous l’œil attentif de Lindingre. Ouverture en Gotlib majeur qui se souvient et croque Fred, Forest, Brétecher, Alexis, Solé, Pétillon et autres gais lurons. Lindingre lui il signe l’interview de Diament, le contrôleur des dépenses inutiles et des sous qui ne veulent pas rentrer. Un indispensable pour la survie de Fluide. On se souviendra aussi du talent d’Alexis, génial et parti trop tôt. Solé a participé au premier numéro du magazine d’umour (sic). Lacroix a signé les unes. Foerster a inventé les sirènes cul de jatte, il fallait oser.

On ne va pas tout vous dire, avides d’infos. Mézières est de la fête, Druillet associé à Gotlib du lourd, Hugot, Reiser, Fred, Cabu, la reine Claire avec sa Gangrène, Binet, Cabanes par Bertail et plus si affinités. Une belle et bonne idée que ce retour en arrière, ces clins d’œil et ces souvenirs. On déguste, on écrase une larme mais avant tout on applaudit au talent, à l’humour de ces précurseurs pas vraiment égalés. Un numéro à déguster.

Fluide Glacial Série Or N°80, Les Pionniers, 6,50 €

Pervers Pépère

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 3,50 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: