Renaissance T5, trahisons

Une série que l’on suit, de près, Renaissance dès le premier tome. Elle avait séduit par sa perspicacité, son inventivité dans un genre déjà largement défriché, on l’a dit. Sauver la Terre et ses habitants même malgré eux, c’était l’objectif de l’opération Renaissance menée par le Complexe, une fédération de civilisations extra-terrestres. Mais les Terriens sont durs de la feuille et pas très nets alors que dix d’entre-eux sont en voyage vers une très lointaine galaxie. Terrorisme, attentat, mais qui tire les ficelles ? Et les Hybrides mélange de Terrien et des natifs de Näkan ? Le scénario de Fred Duval avec la participation de Fred Blanchard pour le design est pertinent. Le dessin de Emem est de belle facture, riche, réaliste à souhait et ses couleurs dosées comme il faut. 

Les Hybrides

Ils sont dans leur vaisseau les dix humains qui affranchit des contraintes temporelles après vingt ans d’occupation de la Terre. Où il y a eu l’attentat contre la cité Australis par l’organisation Sui Juris qui reste introuvable. Hélène et Satie s’inquiètent pour Swann et enquêtent sur les hybrides qui est un délit. Kate en Patagonie réussit à retrouver Swann blessé et muet car ses implants ont été enlevés. Cortès les attaque. Ils fuient dans la forêt et font parler Cortès. Il avoue à Kate que c’est sa fille qui dirige Sui Juris et l’a armé pour capturer Swann. Sur la planète Köbalt les dix Terriens débarquent et sont reçus par Lisä. Une expédition est prévue vers la cascade de verre.

Renaissance

Des parcours qui se recoupent, de mélangent bien sûr avec en toile de fond une menace pour la Terre. Enquête aussi et révélations de Swann qui est la pièce maîtresse de la série. Qui est à l’origine des Hybrides ? Qui sont les vrais méchants ? La réponse dans le tome 6 de Renaissance, le dernier mais on progresse déjà pas mal avec celui-là, toujours aussi efficace et une fois de plus au dessin impressionnant, aux décors somptueux. Une série aux charmes certains qui fera une superbe intégrale un jour.

Renaissance, Tome 5, Les Hybrides, Dargaud, 15 €

3.5/5 - (4 votes)