Le Reste du Monde T3, survivre à tout prix

Il nous en avait parlé il y a un an à BD Plage Sète dans une longue interview. Jean-Christophe Chauzy allait donner une suite au Reste du Monde en deux albums. Une catastrophe naturelle a détruit au moins le sud de la France. On est dans les Pyrénées Orientales et une mère avec ses enfants vont tout faire pour s’en sortir dans un paysage d’apocalypse et face à des bandes de survivants prêts à tout. Mais elle disparait et les enfants sont livrés à eux-mêmes. Plusieurs années plus tard ils ne désespèrent pas de la retrouver. Et qu’est devenu leur père ? Un thriller parfait que Chauzy maîtrise et dans lequel il a glissé interrogations et quelques réponses. Encore un album avant le dénouement.

Le Reste du Monde Il faut se nourrir dans un monde où le cadavre est roi. Celui des animaux, des poissons, des hommes dont certains sont réfugiés sur des carcasses de bateaux. Ou dans des colonies bien défendues. On fait pousser des légumes là où Hugo et Jules se sont réfugiés après la mort présumée de leur mère. Hugo est persuadé qu’elle est vivante. Jules est devenu un archer de talent et cela lui permet de chasser pour approvisionner la colonie dirigée par Rachel. Jules est jaloux de Jérémy, chargé de la sécurité et amant de Rachel. Depuis la catastrophe une frontière a été mise en place par les autorités. Impossible de la franchir. Radiations, pillards, sectes, les jeunes gens savent se défendre tout en restant discrets. Mais une attaque surprise meurtrière détruit la colonie. Jules, Rachel et Hugo s’enfuient avec d’autres. Ils tombent sur des nettoyeurs en hélicoptère qui se battent contre une bande de survivants.

Après une période de pseudo calme, c’est à nouveau la course pour la survie. On atteint un paroxysme de violence. Les migrants font face à une force espagnole et arabe qui tient la frontière. Une image inversée de ce que l’on connait aujourd’hui. On va voir aussi le père des garçons apparaître. Il les recherche et on revient sur son parcours depuis la catastrophe. Le cercle familial va-t-il se reformer ? Chauzy joue avec les situations extrêmes, pousse à bout ses personnages et ne leur épargne rien. Les humanitaires sont devenus les gardiens sans pitié. Les ambiances, les décors sont d’une force terrible. Chauzy poursuit sa route et aime bien les coups de théâtre.

Le Reste du Monde, Tome 3, Les Frontières, Casterman, 18 €

Les Frontières