Biribi, une petite souris qui veut aider les enfants malades du diabète type 1

Une petite souris, Biribi, un petit garçon de cinq ans à qui on découvre un diabète de type 1, maladie silencieuse, une maman Sylvie de Bonnières qui décide qu’il faut en parler et fait toute seule une BD qu’elle édite, c’était un sujet qui méritait plus que tout autre d’être défendu dans ces pages. Marceau a aujourd’hui 12 ans mais ce n’est pas pour autant que bien souvent les familles ne sont pas seules devant une maladie qui va changer le cours de leur vie et celle de leur enfant. Mais désormais il y a Biribi pour conseiller, dédramatiser ce vilain mot de diabète.

Les Aventures de Biribi la sourisSylvie de Bonnières est donc la maman de Marceau, enfant diabétique de type 1 depuis 6 ans. Avec les aventures de Biribi la souris, elle a décidé d’écrire et illustrer une histoire relatant l’arrivée du diabète dans une famille. Comme elle le dit, « cette histoire me permet de raconter ce qui nous est arrivé le 13 mars 2012, lorsque nous avons appris le diabète de notre enfant. Pour moi, c’est un témoignage indispensable à l’acceptation de la maladie ». Mais comment est né Biribi ? Sylvie de Bonnières lit beaucoup et s’intéresse particulièrement à la littérature enfantine « mais je n’ai jamais rien trouvé sur le diabète que je puisse partager avec un enfant de 5 ans. Il n’y a aucune lecture, aucun album, aucune histoire disponible dans les hôpitaux ou chez les médecins quand le diagnostic tombe » (En réalité, il existe deux histoires mais qui se focalisent uniquement sur les stylos à insuline. Il n’en existe par exemple aucune sur les pompes à insuline).

Pas facile d’évoquer les non-dits, les appréhensions. Mais ça n’arrive pas qu’aux autres. Enfants comme parents sont profondément bouleversés par cette annonce et ont un immense besoin d’être rassurés. Sylvie de Bonnières a épousé un marin, capitaine d’un bateau à voiles, qui inventait des histoires pour les enfants qui venaient sur son bateau. Il y avait une souris Biribi qui vivait plein d’aventures. C’est ainsi qu’elle a décidé d’adopter Biribi pour sa propre histoire. Membre de deux groupes de parents sur les réseaux sociaux, elle se rend compte combien les parents sont inquiets et même au bord du gouffre. Avec ce livre, elle veut rassurer les parents qui découvrent la maladie. Une simple histoire peut apaiser, montrer l’exemple, montrer que presque tout est possible « comme avant ».

Les Aventures de Biribi la sourisAlors il faut toucher le grand public, sensibiliser les services hospitaliers, les industriels des laboratoires pharmaceutiques qui produisent les objets quotidiens des patients diabétiques (pompe à insuline, lecteurs de glycémie et qui ont sûrement les moyens d’aider Biribi. Car éditer ses aventures en nombres coûte cher. Quelques exemplaires ont été imprimés. Mais Sylvie de Bonnières y croit et on y croit avec elle. Quel est l’éditeur qui prendra le train en marche ? D’autant que Biribi pourrait vivre de nouvelles aventures en imaginant d’autres expériences de vie qui pourront être utiles aux enfants curieux, pratiques pour les parents toujours dans le questionnement : Biribi à la plage, Biribi prend l’avion, Biribi en voyage. Sylvie revient de deux mois de voyage en Afrique du Sud et Namibie, avec son fils, Marceau, à qui elle voulait prouver que le diabète n’empêche pas de voyager et de profiter de la vie. Une belle leçon de courage, de témoignage et de volonté d’aider les autres.

40 exemplaires des aventures de Biribi imprimés par Altan Mac à Nantes. Ils sont disponibles chez Sylvie de Bonnières à son domicile au prix de 15 euros, hors frais d’envoi. Pour contacter Sylvie de Bonnières sylvie.de.bonnieres@orange.fr ou biribilasouris@gmail.com.

Les Aventures de Biribi la souris, Vivre avec le diabète de type 1, 15 €

Les Aventures de Biribi la souris

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 vote(s), moyenne: 3,43 étoile(s) sur 5)
Loading...

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*