Le Fil de l’Histoire, de la Lune à Napoléon

C’est à chaque fois un plaisir de se plonger dans les derniers titres parus du Fil de l’Histoire.  On avait dit au lancement de cette nouvelle collection l’intérêt et la qualité des petits fascicules qui la composent. On le répète car on n’est jamais déçu ni par les sujets traités, ni par façon dont les deux auteurs, Fabrice Erre et Sylvain Savoia, mènent leurs propos, textes et dessin. Deux nouveaux titres sont parus et bienvenus en ce début de saison estivale, parfaits pour intéresser notre progéniture, ce qui n’exclut pas de s’y plonger nous aussi. Ariane et Nino sont les guides de ce voyage avec l’homme qui a fait Le premier pas sur la Lune et témoins de la rencontre avec un certain Napoléon empereur et stratège.

Le premier pas sur la Lune Certes, on est en plein 50e anniversaire de ce fameux jour de 1969 où Amstrong a fait Le premier pas sur la Lune. On revient sur tous les évènements qui ont précédé, la volonté de Kennedy et le lancement du programme spatial US. Il y aura aussi les échecs de part et d’autre, Von Braun, les Soviétiques qui ont une fusée d’avance. Il faudra entrainement de fer, construite le LEM et un lanceur capable de propulser le vaisseau. Enfin, ce sont avant tout des  hommes dont il faut parler. Après Apollo 11, d’autres missions se poseront sur la Lune avant que la NASA ne privilégie la Navette. Jusqu’à aujourd’hui où la Lune pourrait bien redevenir la base idéale de la conquête de Mars. Un ouvrage très clair, précis et passionnant avec en finale les fiches des principaux protagonistes.

Le Fil de l’Histoire raconté par Ariane & Nino, Le premier pas sur la Lune, Mission Apollo, Dupuis, 5,90 €

Napoléon, empereur et stratège, a commencé sa carrière sous la Révolution. Un jeune Corse devenu français en 1769 date à laquelle l’île est rattachée au royaume. Il va en baver à l’école militaire. Quand on prend la Bastille il a vingt ans. Et monte en marche dans le train de la Révolution en faisant tirer à Paris sur une émeute royaliste. Arcole en 1796, Rivoli, Bonaparte est très populaire même après son épopée égyptienne. En 1799 il se décide à jouer la carte politique. Coup d’état du 18 Brumaire, l’armée le suit. Premier consul, il va vite faire le vide et créer Banque de France, Légion d’Honneur, Préfets et Code Civil, plus le bac. Et oui. Ensuite il prend la grosse tête, se fait couronner empereur et part à la conquête de l’Europe. Avide Napo surnommé l’ogre. Quoiqu’on en pense, il fait de la France un grande puissance mais à quel prix, en jouant son pouvoir comme une partie d’échec. La Russie aura été son coup de trop. Bon dessin, clair, texte parfait, on en apprend encore avec Fabrice Erre.

Le Fil de l’Histoire raconté par Ariane & Nino, Napoléon, Empereur et stratège, Dupuis, 5,90 €