New Cherbourg Stories, délicieusement rétro

Un début de série qui marque des points, New Cherbourg Stories, le Monstre de Querqueville joue plusieurs cartes en simultanée. Un côté rétro, plus une sorte d’uchronie fantastique, de polar avec deux héros jumeaux, un dessin bien cadré, joliment balancé, les années trente, Pierre Gabus et Romuald Reutimann avaient été lauréats du prix de la série à Angoulême pour Cité 14 en 2012. Que se passe-t-il dans ce Cherbourg imaginaire et américanisé qui semble attirer les mystères en série et de curieux mammifères marins ?

New Cherbourg Stories Plage de Querqueville, de joyeuses jeunes filles découvrent une sorte de baleine poilue avec un harpon dans le dos. Deux mois plus tard arrive le dirigeable du Roule Palace et son chargement d’oiseaux rares. Le jeune Gus est un brillant éleveurs en herbe de volatiles mais locaux qu’il dresse. Mais un vol très grave a eu lieu, un dossier sur les Grondins. L’enquête est confiée aux frères Côme et Pacôme Glacère, des jumeaux qui pourraient bien avoir des pouvoirs très spéciaux. Au Roule Palace les deux frères ont une suspecte, Miss Fulton. La sœur de Gus, Julienne va aider les policiers.

Difficile d’en dire plus, ni de parler des Grondins, ni non plus de l’américanisation des décors , des personnages qu’il faut pister dans les cases. Les années trente et tous les haut-lieux de Cherbourg sont là, reposent sur une intrigue étonnante, séduisante, dépaysante et sur un dessin, on l’a dit, singulier, unique. On pense un peu à Tardi, à Adèle et à Savard avec Dick Hérisson. Il y a de l’humour, de l’action, des secrets dans cet album qui ouvre un bal endiablé pour entraîner les lecteurs dans une valse colorée rétro à souhait.

New Cherbourg Stories

Une exposition express, à l’occasion de la sortie de New Cherbourg stories T1, Le Monstre de Querqueville, est organisée par les éditions Casterman pour découvrir, en images dessinées et virtuelles, l’univers hors du commun développé dans cet album lors d’une soirée « multi médias », le mardi 3 mars 2020 à la Galerie 9e art, 4 rue Crétet dans le 9e à Paris. Une expérience participative qui connaît aujourd’hui, des développements pluriels : une exposition au Musée de Cherbourg, un jeu vidéo en préparation, une pièce de théâtre, une thèse. Casterman a voulu que New Cherbourg stories soit l’exemple d’un projet global réussi. On pourra tester le jeu « Roule Palace », et rencontrer les différents acteurs de ce Cherbourg américanisé dont bien sût les auteurs Pierre Gabus et Romuald Reutimann.

New Cherbourg Stories, Tome 1, Le Monstre de Querqueville, Casterman, 14,50 €

Le Monstre de Querqueville