La Gloire des Aigles T3, nach Paris

Un tome 3 qui suit rapidement les deux premiers que l’on avait trouvé de qualité même si le sujet est devenu redondant. La BD et Napoléon vivent une longue histoire d’amour et d’action. Souvent, comme c’est encore le cas, pendant la retraite de Russie. La Gloire des Aigles de Pascal Davoz (Napoléon Bonaparte) et Philippe Eudeline se compose de quatre albums. Un jeune tambour et son trésor, dans une saga à grand spectacle des femmes et des hommes revenus de tout, cette fresque napoléonienne avance avec talent au pas de charge malgré tous les pièges sanglants de l’Histoire.

La Gloire des Aigles

Sauve-la-vie, le tambour et Fanfan la Griotte sont prisonniers des Prussiens. Blucher veut les faire fusiller mais un officier les sauve. Ils ont été trahis par le fermier chez qui ils s’étaient réfugiés. Un escadron français les rejoint et Fanfan veut récupérer son fourgon resté chez leur dénonciateur. Ainsi que le trésor du tambour, le chapeau de l’Empereur que Fanfan croise plus loin. Sous la neige la retraite se poursuit. Ils retrouvent Lazare et tombe sur une embuscade cosaque. Mais dans Brienne la situation des troupes françaises est désespérée. Il faut mettre au point une tactique pour les aider. Le jeune tambour en sera la pièce maîtresse.

La Gloire des Aigles

Des scènes d’un réalisme impressionnant pour une reconstitution qui monte à la fois les souffrances de ces hommes mais aussi leur confiance dans l’Empereur. Massacres, charges, un capitaine des hussards qui replace dans son contexte les guerres européennes de Napoléon. Reste le chapeau en peu de castor qui pourrait bien se faire la malle mais réapparaitra sûrement. Direction Paris où tout va se jouer. Un tome 3 à la hauteur des précédents. Le 4 en 2021.

La Gloire des Aigles, Tome 3, L’aube sur l’Aube !, Idées Plus, 16 €

L'aube sur l'Aube !