Hugues Labiano s’expose et dédicace à Montrouge le 4 mars 2020 avec Le Lion de Judah chez Anthèse

Hugues Labiano s’expose aux portes de Paris. Une première. L’exposition-vente pour la sortie du Lion de Judah, organisée par l’atelier Anthèse, PerspectivesArt9 et Marion Carémel aura lieu du 4 au 10 mars 2020. Le vernissage de l’exposition a lieu le mercredi 4 mars à partir du 18h. L’impression de la lithographie de Labiano, réalisée à partir d’un dessin sur pierre, avec une presse à bras datant du début du vingtième siècle se déroulera également le 4 mars en fin de matinée à l’atelier Anthèse au 34 rue Périer à Montrouge. Hugues Labiano dédicacera ses albums dans l’après-midi à l’atelier à partir de 14h30 (sur réservation à la librairie Matière Grise).

Hugues Labiano L’atelier Anthèse va donc exposer une trentaine d’œuvres originales (illustrations et planches) ainsi que des lithographies en tirage limité imprimées le jour même, le 4 mars 2020. À l’occasion de la sortie du premier tome de la série Le Lion de Judah (Dargaud), on pourra venir admirer une sélection d’originaux de cet album ainsi que de très belles illustrations réalisées pour l’événement. L’occasion de découvrir ou redécouvrir le travail de Hugues Labiano, dessinateur d’exception dans un véritable atelier de lithographie aux portes de Paris. L’opportunité de partager un agréable moment dans un lieu magique et atypique avec l’auteur de Black Op et Dixie Road et de repartir avec un souvenir de cette rencontre, l’album dédicacé, une lithographie, ou une œuvre originale.

Hugues Labiano a beau être né à Bayonne, en 1963, ses yeux semblent rivés vers l’Amérique, en fin connaisseur des ambiances américaines. C’est pourtant par l’Espagne qu’il commence sa carrière, en réalisant Matador (Glénat, 1992), une série écrite par Gani Jakupi. Il revient ensuite à sa véritable passion en réalisant Dixie road (Dargaud, 1997), avec Jean Dufaux, et Mister George (Le Lombard, 2003), avec Rodolphe et Serge Le Tendre. En 2005, Stephen Desberg lui propose d’explorer le meilleur des deux mondes, à travers Black OP (Dargaud), une série consacrée à des agents de la CIA, que leur travail emmène d’Inde en Afghanistan en passant par la Russie. En 2012, Labiano signe seul les deux épisodes des Quatre coins du monde (Dargaud). En 2016, il reprend l’aventure de L’Étoile du Désert, aux côtés de Stephen Desberg, avec la parution en août du troisième tome de la série qui se présente comme un préquel au diptyque original et celle du quatrième tome en octobre 2017. En 2020, le duo Desberg-Labiano signent une nouvelle aventure, Le Lion de Judah (Dargaud). Texte : Dargaud.

L’atelier Anthèse : 6 générations au service de l’art

PerspectivesArt9 En 2002, Nicolas Draeger, sixième génération de maîtres imprimeurs, succède à Claude Draeger, son père, à la tête des éditions Anthèse. En 2011, devant une demande manifeste d’un retour à la “belle ouvrage” d’antan, Nicolas crée son propre atelier de lithographie. Après avoir repris et restauré une machine plate Marinoni-Voirin de 1920, il s’équipe d’une seconde machine, transportable, une presse à bras sur laquelle s’essayent à l’art lithographique de nombreux artistes contemporains. Nicolas Draeger travaille avec des artistes renommés tels Art Spiegelman, Giulio De Vita, Béatrice Tillier, Antonio Lapone, Lorenzo Mattoti et Claude Ponti, pour ne citer que ceux-là. Mêlant sa passion de la moto à celle de la litho, il crée, en 2017, avec Éric Peyre et le soutien de Mickson, Frank Margerin, Denis Sire, Philippe Gürrel, Frank Tizzoni, et Arnaud Poitevin un collectif de dessinateurs. Des “institutions” telles que la célébrissime maison Hermès, l’Institut du monde arabe, l’École des beaux-arts, le fonds Hélène & Édouard Leclerc pour la culture s’ouvrent également à la lithographie pour la réalisation d’affiches, d’invitations, d’œuvres d’artistes.

C’est dans cette atmosphère si particulière d’un atelier de lithographie qu’exposent de nombreux artistes de bande dessinée.

Hugues Labiano
Hugues Labiano. Photo PerspectivesArt9 ®