Le Lion de Judah T2, out of Africa

Le tome 2 des aventures africaines d’un personnage hors normes, Wallace qui va aller sur les traces du Lion de Judah avec, aux trousses, certes la police militaire mais surtout la belle et terrible Naïsha. Mais pourquoi s’intéresser à ce guide pour chasseur de fauves dans un Kenya des années vingt ? Un trésor serait au bout de la piste mais dans un environnement sacré, religieux. Stephen Desberg (dont on va publier l’interview pour Les Rivières du passé qu’il publie chez Maghen) a mis en place son intrigue dans le tome 1 sur un dessin de Hugues Labiano qui magnifie à la fois les ambiances et paysages de cette Afrique tourmentée. Labiano apporte aussi avec son trait le mystère envoûtant qui règne autour des deux personnages principaux. Il y aura un tome 3. Ensuite, rien n’est décidé.

Le Lion de Judah

Mangold et sa femme chassent le gros gibier. Wallace est leur guide. Arrogant, richissime, Mangold bat sa femme et rentre rapidement en conflit avec Wallace qui l’empêche d’abattre un éléphant. Pour le calmer il lui promet un lion vars le lac Tana, près de l’ancienne forteresse des rois éthiopiens, Gondar. C’est là aussi où d’après la carte qu’a récupérée Wallace il y aurait un trésor confié par Bishop ancien compagnon de prison. L’épouse de Mangold est passionnée par les Falashas, juifs immigrés de Jérusalem devenus une diaspora oubliée. Naïsha se rapproche de Wallace et se souvient comment un apprenti sorcier avait enfermé son esprit dans le corps d’un aigle avec de terribles conséquences. Le maître de l’apprenti avait décidé de faire un exemple pour le punir ainsi que Naïsha devenu une sorcière elle-même.

Le Lion de Judah

Une balade sauvage, pimenté d’un fantastique ensorceleur dans des décors à la Kessel, des aventures qui se croisent et dont Wallace est le pivot central. Desberg comme souvent n’abat pas toutes les cartes, brouille les pistes et surprend avec des retournements de situation radicaux. Ce qui lui permet de relancer le jeu. Labiano glisse son crayon dans ses traces. Ils se connaissent bien et sont complices, ce qui porte au paroxysme en qualité le dessin de Labiano dans ce tome 2 aux couleurs et au découpage très travaillé, impressionnant. Que va devenir Wallace au regard de feu ?

Le Lion de Judah, Tome 2, Dargaud, 15 €