Waluk T2, des ours et des hommes

Il s’en passe de drôles sur la banquise, enfin pas pour tout le monde parce que des fois ça dérape sur la glace. Avec Ana Miralles sur un scénario de son mari Emilio Ruiz, on a découvert, avec un premier album, la vie de Waluk, gros ourson un peu paumé que le vieux Esquimo, ours blanc sur le déclin, va former. Dans ce tome 2 qui boucle l’histoire toujours aussi sensible, joliment mise en scène, les ours blancs vont se faire des copains canins en danger et découvrir que des nounours peuvent aussi être en peluche.

Waluk

Esquimo se la coule douce et attend que Valkia, maman ours partie en chasse, le ravitaille avec ses oursons. Étonné il croit voir un cétacé. Sauf que ce qu’il prend pour une baleine est en réalité un cargo qui trace sa route dans la banquise. Une erreur de pilotage et un conteneur tombe sur la glace. Et curieux, Esquimo, Waluk et les oursons vont glisser leur museaux à l’intérieur. Surprise, le conteneur est plein de petits ours blancs. En peluche qui vont faire une grosse niche douillette aux quatre amis. Mais quand Valkia revient et trouve le conteneur ça va être une autre histoire. D’autant que deux humains veulent s’approprier la cargaison. Mais tous ne sont pas en peluche. Panique et risques mortels pour Valkia et ses amis.

Waluk

Ce n’est que le début de ce copieux et très riche épisode qui va voir des chiens de traîneau menacés, des humains très bêtes, un robot facétieux à l’intelligence artificielle prétentieuse, des scientifiques dépassés et l’esprit d’un Grand Chien qui règne en maître sur la banquise. Pas évident du tout de faire une BD animalière dans un contexte aussi dépouillé qui pourtant tienne la route et étonne. Un dessin pour ce conte très expressif du au talent de Miralles qui joue beaucoup sur la force de l’histoire sans oublier que les ours blancs sont une espèce en grand danger, incapable justement de se nourrir sur une banquise qui fond. En plus d’être une BD pleine de tendresse et d’humour, Waluk défend aussi à sa façon la planète. Tout public et adorable.

Waluk, Tome 2, La Route du Grand Chien, Dargaud, 9,99 €