Revival, la mort leur va si bien

RevivalDe l’angoissant pur jus, du noir horrifique avec une petite ville où les morts se réveillent. Il a failli faire une crise cardiaque le croque-mort quand la vieille dame qu’il incinère sort du four. Et ce n’est qu’un début. On est dans le Wisconsin, à Wausau. Le patron des flics locaux a sa fille Dana sous ses ordres pour une affaire qui va faire date. Le patelin est mis en quarantaine. Les ranimés comme on appelle ces morts revenus à eux commencent à faire des bêtises. Dana enquête et sa jeune sœur, Martha, l’accompagne et semble elle-aussi avoir des pouvoirs étranges comme celui de survivre à une lame de faux en pleine poitrine. Pas courant et qui présage de la suite.

Du dur, du sanglant et on est pris au piège de ce Revival qui balade en plus dans la cambrousse un sorte de fantôme tout blanc qui a des envies de maternité. Pas un mot de plus et les affaires se corsent. Tim Seeley et Mike Norton disent qu’ils ont signé un polar rural. Pas que polar le bouquin même si un meurtre atroce complique la donne.

Frissons de rigueur et impatience pour le tome 2. A ne pas mettre entre toutes les mains ce comics bien charpenté.

Revival, Tome 1, Bienvenue à la maison, Delcourt, 15,50 €