Inca T2, une prophétie en forme de jeu de piste

On a quelque peu attendu pour découvrir la suite d’Inca dont le scénario est partagé par LF Bollée et Laurent Granier. Au dessin c’est Alberto J. Alburquerque qui a remplacé Lionel Marty, peut-être une des raisons de cette attente. On retrouve le Moise inca, Amaru, auquel un brillant destin est promis à condition qu’il puisse décrypter une prophétie dont il serait la clé. Sauf que les Conquistadores espagnols ont une soif sauvage de richesses. Un voyage aux sources même d’un peuple décimé sans pitié par la volonté de conquêtes des Européens.

IncaIl a sauvé Nuna, Amaru mais elle est grièvement blessée. Pizarro chef des Espagnols en 1526 doit choisir. Soit il abandonne et retourne au Panama, soit il poursuit sa quête folle dans la jungle. Il finira par reculer et ira obtenir de nouveaux moyens en Espagne pour mieux revenir. La guerre civile fait rage dans l’empire inca entre Huascar et Atahualpa. Amaru a pu faire soigner Nuna et doit savoir ce que veulent dire les inscriptions qui figurent sur les linges trouvés avec lui bébé. Seul un vieil homme pourrait lui répondre. Un brin sorcier il s’aperçoit que ces sont des messages secrets qui y figurent. Il demande au géant Qhari d’accompagner Amaru vers la cordillère blanche où pourrait se trouver la solution du problème, dans la grotte aux disques d’or. Revenu Pizzaro décime les troupes d’Atahualpa et le fait décapiter.

On a en fait deux récits, l’historique et la fiction qui se croisent. Les méchants le sont vraiment avec de belles têtes de circonstance. Amaru est un têtu un brin cinglé qui veut à tout prix savoir qui il est. Reste à savoir si il va réussir. De bonnes ambiances avec des cavernes mystérieuses, des trésors et un petite dose de fantastique façon devins à visions. Un jeu de piste bien mis en images par Alberto Alburquerque avec des surprises scénaristiques parfois un peu fortes. Mais l’ensemble se laisse lire.

Inca, Tome 2, La Grotte du Nautile, Glénat, 14,95 €

La Grotte du Nautile

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*