Pif, tout savoir sur son histoire et ses gadgets

Pour la génération des ados à la fin des années soixante et après, il y a eu un phénomène unique (si l’on exclu le cadeau Bonux dans les paquets de lessive). Le journal Pif offrait lui aussi à ses lecteurs cette fois et sans intermédiaire maternel un gadget donné avec l’exemplaire hebdomadaire. Pif Gadget, c’est toute une histoire, une époque. Pif, la grande histoire des gadgets, de Rodolphe Massé reprend tout par le menu, dans le détail. Comment expliquer aujourd’hui, temps de modernité électronique qu’on ait pu s’emballer pour un petit pois sauteur du Mexique ou la poudre de vie ? Peut-être parce que Pif aura été en prime une aventure éditoriale qui a lancé quelques-uns des plus grands maîtres en BD de l’époque.

Pif, La grande histoire des gadgets

Au départ de l’aventure il y a eu le journal Vaillant, mais qui pour certains foyers étaient politiquement trop marqué. Communiste en un mot à une époque où on ne rigolait pas avec les opinons politiques des parents. Pif le chien avait besoin de se reconvertir à la fin des années soixante, de retrouver une ligne de conduite plus édulcorée. Encore que sincèrement lire Pif ce n’était pas Marx dans le texte. Reste que Pif Gadget débarque avec des récits complets et son cadeau surprise. L’auteur passe en revue toutes les époques du titre depuis 1969. Corto, Rahan, Docteur Justice, Gai-Luron, que des histoires complètes. On en avait pour ses Francs.

Pif, La grande histoire des gadgets

Un beau travail de recherche, concis de Rodolphe Massé qui montre combien Pif Gadget a fait partie de l’histoire de la BD. Par gadgets interposés, scientifiques ou pas. Un plaisir finalement pour beaucoup de se retrouver avec les gadgets que l’on n’a pas oubliés dans ces pages.

Pif, La grande histoire des gadgets, Huginn & Muninn, 19,95 €

Pif, La grande histoire des gadgets

3.2/5 - (5 votes)