Gung Ho, un superbe classique dont les trois premiers tomes sont rassemblés en intégrale

Avec Gung Ho, la BD post-apocalyptique a pris un nouveau tournant, renouvelé le genre. Ces colonies en première ligne face à des hordes de singes carnivores, ravitaillées par la ville, aux mains de pouvoirs contraires et à la limite de la dictature ont emballé les lecteurs de tout âge. Une intégrale des trois premiers tomes vient de sortir chez Paquet. Une superbe occasion de redécouvrir une série innovante, très cinématographique, au dessin superbe, le tout sous la direction de deux talents, Thomas Von Kummant et Benjamin Von Eckartsberg.

Gung Ho

Ils n’avaient rien demandé les frères Goodwoody. Et surtout pas qu’on les embarque aux confins des frontières, à Fort Apache, en pleine zone rouge où se faire dévorer par un singe mutant est une probabilité à ne pas négliger. Archer et Zack vont devoir ce plier aux règles. Depuis que la « Plaie Blanche » a presque complètement décimé l’humanité, la civilisation n’est plus qu’un doux souvenir. L’Europe toute entière est devenue une zone de danger, où la survie n’est plus possible qu’à l’intérieur de villes ou de villages fortifiés. Fort Apache accueille deux nouveaux habitants, les frères Goodwoody. Archer l’ainé et son frère, adolescents orphelins découvrent une vie où la sécurité, les économies sont vitales. Mais tout est loin d’être rose à Fort Apache.

Les trois tomes montent en puissance au fil des réactions des deux frères. Il y a aussi l’enjeu politique, les magouilles diverses et bien sûr la lutte mortelle contre les singes. Survivre à tout prix dans des paysages où la nature reprend ses droits et où l’homme est piégé. Un superbe classique et une seconde intégrale pour les tomes suivants.

Gung Ho, Intégrale #1, Paquet, 35 €