SPRG, deux flics comme boucliers

Adrien et Simon sont flics à l’anti-terrorisme. Des inséparables, deux amis mais Simon a en a ras le bol de ne plus avoir de vie de famille d’autant qu’il vient de devenir papa. Il est muté au SPRG, le service de protection des Renseignements Généraux pensant avoir le calme. Et les ennuis commencent. Pierre Dragon et Alain Gillot ont donné vie à un héros atypique, sympa et humain. Fred Lamour dessine cette équipe de choc qui a ses hauts et ses bas au service de la République.

Il aurait pu faire un meilleur choix, Simon. Le SPRG n’est pas une sinécure surtout avec une équipe pas vraiment rodée à la protection rapprochée. Quand on lui demande de protéger un industriel qui va signer un contrat avec la Libye, il exige que son vieux copain, Adrien, rejoigne le team. A eux désormais de suivre chaque pas que fait leur protégé, sa femme et ses gosses.  Pas simple quand on a affaire à une grande gueule. Et comme prévu quelques dangers publics ne souhaitent pas que les contrats soient signés. Simon n’est pas encore dans les pantoufles d’un gentil père de famille contrairement à ce qu’il avait promis à son épouse.

Bien balancée cette série, un peu dans la lignée d’un Chérif à la TV, encore une fois humaine, un brin décontractée et bien documentée. On croit à ce SPRG et à sa façon de travailler. Beau duo que celui formé par Adrien et Simon. Une écriture solide et un dessin clair et charpenté pour ce premier tome.

SPRG, Service de Protection des Renseignements Généraux, Casterman, 13,50 €

Service de Protection des Renseignements Généraux