Le Plus long chemin de l’école, du courage

Un album qui tombe à pic en cette semaine de rentrée scolaire. Le Plus long chemin de l’école est une belle leçon de courage pour tout ceux, la plupart d’entre nous, qui sommes gavés par les « bienfaits » de notre civilisation de consommation dont tout effort est banni. Au Népal des gamins partent de leur village pour huit jours de marche dans la montagne et la neige. Ils vont en classe à Katmandou et la rentrée ça ne se manque pas. Marie-Claire Javoy, réalisatrice de Sur le Chemin de l’école en 2013, a ajouté cette enquête en BD à la longue liste de ses reportages en faveur des enfants. Renaud Garreta y a apporté son trait après Insiders ou Warm up. Un document poignant et qui fait du bien. L’accès à la culture n’est pas facile pour tous. Ce sont peut-être ceux-là qui en apprécient d’autant plus les bienfaits et s’accrochent. 

Le Plus long chemin de l'écoleTing Kyu, village dans les montagnes tibétaines au Népal, la rentrée des classes se préparent. Mais pour aller à l’école, Dawa et ses copains vont prendre leurs cahiers et leurs affaires sur le dos pendant plus d’une semaine. Pas d’autre solution.  Avec eux leur guide Pemma va partir pour Katmandou de vallée en col et sommet. A pied ils vont rencontrer difficultés, fatigue sous l’œil de la mythique panthère des neiges. La neige va surprendre les enfants qui doivent passer à gué des rivières en crue. Ils vont camper dans des grottes et se raconter des histoires issues de la légende. Quand ils croisent une des rares maison du chemin ils sont accueillis pour une fois au chaud. Il y a aura des joies et des peines, des chutes et la peur pour tous. La route va être longue.

Voyage mais aussi parcours initiatique, cette randonnée vers le savoir est parfaitement bien rendue dans le scénario de Marie-Claire Javoy et le dessin clair de Garreta. On sourit à l’angoisse de ces petits montagnards courageux quand ils vont pour terminer le trajet prendre l’avion. Ils découvrent un monde inconnu et leur longue route les conduit à un an bien sûr de séparation avec leur famille. Il faudra refaire le chemin en sens inverse et recommencer l’année suivante. Alors on se plaint toujours ? Beaucoup d’émotion.

Le Plus long chemin de l’école, Dargaud, 12,99 €

Le Plus long chemin de l'école