Mousquetaire, la face noire de d’Artagnan

D’Artagnan est de retour mais cette fois, il est l’âme damnée du roi Louis XIV qui veut la peau de son surintendant Fouquet. Le mousquetaire va se retrouver mêlé à une affaire d’état car Fouquet et son ami le duc de Cambre ont pris leurs précautions, au cas où. Fred Duval et Florent Calvez ont tracé le cadre d’une aventure dans laquelle il n’y a pas de pitié dans la course au pouvoir, hommes et femmes unis par la même avidité. Cape et épée mais façon roman noir et thriller politique.

Mousquetaire

Fouquet est emprisonné histoire de lui apprendre qu’il ne faut pas vexer le roi Soleil et surtout être plus riche que lui. D’Artagnan et un jeune mousquetaire Alexandre de Bastan l’arrêtent et l’emprisonnent. Le duc de Cambre, ami de Fouquet, sait qu’il est le prochain sur la liste et donne à trois amis une lettre qui prouve que le roi était complice de Fouquet dans ses malversations financières. Cambre est empoisonné par Madame de Locuste sur ordre d’en haut mais il faut retrouver les lettres. Portau et de Bastan partent en chasse. Ils croisent la route de la belle Éloïse qui espionne Madame d’Angennes pour le conte de Locuste.

Une vision très noire mais plus que plausible autour de l’affaire Fouquet. D’Artagnan assassine froidement tout en gardant Fouquet. Il n’a pas d’états d’âme contrairement au naïf de Bastan. De bons rebondissements dans cette intrigue aux personnages tortueux, ambigus mais qui ont du poids, du relief. Un album accrocheur dans lequel on plonge vraiment sans retenue. Le dessin de Calvez est académique, réaliste en diable et efficace. Delf est aux couleurs.

Mousquetaire, T1 Alexandre de Bastan, Delcourt, 15,50 €

Alexandre de Bastan
Calvez ®