Tracnar et Faribol, deux compères en joyeuse vadrouille

Benoit du Peloux le revendique. Son (excellent) album Tracnar et Faribol est un sorte de mise en perspective du Roman de Renart. Le Goupil rusé, Ysengrin le loup, Noble le lion, Bruyant le taureau ont retrouvé un seconde jeunesse dans une aventure animalière moyenâgeuse à laquelle se sont jointes revisitées Blanche Neige, la méchante sorcière et la Belle au bois dormant, baiser magique en prime. Le défi était difficile pour Du Peloux, à arriver à mettre en forme, musique, rendre originale cette édifiante aventure où deux paillards, petits truands, à la Villon vont être des empêcheurs de comploter en rond. Tout en accrochant le lecteur qui en matière de balades en bulles animales est de nouveau largement servi car le genre reprend du poil de la bête. Le Château des Animaux, Sa Majesté des Ours, on en passe. Le duo des deux compères est réjouissant, parfaitement croqué ce qui est aussi un plus qui fait son poids. Sortie le 30 septembre mais on n’a pas pu attendre pour en parler. Réservez-le sans faute.

Au royaume d’Arican le roi s’ennuie. Veuf, flanqué d’une jolie pimbêche de fille Félicity, il craque un beau jour pour la sensuelle Perfidy, ensorceleuse à la réputation diabolique. Sauf que devenue reine, le bon roi n’en fait pas son héritière. Le trône ira à sa fille. Agacée la vilaine, elle décide d’éliminer en douceur la Blanche Neige du coin mais sans pomme dans la liqueur. Non. Un gros dodo pour la donzelle dont l’âme quitte l’enveloppe charnelle sous la forme de la fée Clochette. Et peut se réintroduire dans n’importe quel autre corps. Ou dans un flacon qu’il serait utile de mettre à la mer. Ce qu’un méchant sénéchal est chargé de faire sauf que il va croiser la route de Tracnar et Faribol.

Tracnar et Faribol

Allez, le décor est planté. La suite est un petit bonheur de trouvailles, de mélanges variés, d’un dessin que Calvo aurait aimé, d’ambiances tendues, noires ou délirantes. Tracnar et Faribol sont des gueux astucieux, roublards qui ont de l’avenir. De la fantaisie aussi, de la magie, des plaies et des bosses à bout d’épées, Benoit du Peloux a signé un beau travail classique techniquement, haut en couleurs, tout en finesse et humour.

Vagabondage en contrées légendaires, Tome 1, Tracnar et Faribol, Bamboo édition, 14,50 €