Une seconde vie pour des morts-vivants en pleine forme

Une charmante vieille dame a été assassinée mais revient du royaume des morts, afin de comprendre qui lui veut du mal. Dans le tome 2 de Ma Vie Posthume, qui boucle l’histoire, Emma et sa copine Line, une revenante comme elle, raconte sa vie et le grand amour vécu avec Pierre, écrasé par une voiture devant chez lui.

La guerre, la libération et un enfant illégitime de Pierre sera l’un des détonateurs de toute cette affaire. Et puis Pierre enquêtait, semble-t-il, sur une sombre affaire de pollution. La cause de leur mort à tous les deux ? Alors Emma décide de prendre les choses en main, enfourche sa moto flanquée de Line, direction le Sud avec un tueur de fantômes aux basques. Mais les morts-vivants qui nous entourent trouveront le bonheur.

Une belle histoire, fantasque et fantastique. On avait beaucoup aimé le premier volet. Rien à dire. Le second est parfait, dans la ligne directe d’un texte à la fois poétique, drôle et plein d’action. Emma est une sacrée femme. Hubert, scénariste de Miss Pas Touche montre la palette de son talent. Zanzim donne à ces personnages hors du commun une seconde vie, c’est le cas de le dire.

Ma Vie Posthume, Tome 2, Anisette et formol, Glénat, 12,25 €