Luftballons T2, le risque d’une guerre mondiale

Une situation tendue comme une corde à piano, il y avait longtemps que le monde n’avait pas été aussi près de la guerre totale. En 1983 sous la présidence de Reagan toutes les conditions sont vraiment réunies. C’est la piste exploitée par Pécau et Maza au dessin dans Luftballons dont le tome 2 débute par ce 747 coréen, on s’en souvient, qui va être abattu par la chasse soviétique faisant monter d’un cran la tension. Deux sœurs allemandes de l’Est vont se retrouver au milieu de la crise, pour le meilleur et pour le pire. Un scénario qui colle à l’actualité et évoque des noms de personnalités authentiques comme le terroriste Carlos.

LuftballonsLe commandant de bord du vol Korean Airlines 007 survole volontairement à deux reprises le sol de l’URSS. Il est abattu sans sommation ce qui n’étonne pas les services de renseignements de l’Allemagne de l’Est. A l’Ouest les bases US rassemblent des escadrilles de toute nationalité dont une de RFA commandée par le capitaine Klein qui ne cache pas son admiration pour Rudel, un pilote as nazi. Romi faits ses valises après la mort de son amant Walter et rejoint son copain agent Klaus. Sa sœur Lena découvre le nouveau jet soviétique le Mig 29 mais n’est pas autorisée à voler avec. Frantz s’envole avec et est descendu par un Phantom armé de nouveaux missiles. A Berlin-Est Carlos fait parler de lui et va commettre un attentat contre la France. En RFA les manœuvres Able Archer 83 inquiète les pays de l’Est qui ne savent pas sur quel pied danser. Lena veut absolument sauver Frantz qui a pu s’éjecter.

La part romanesque rejoint cette fois encore la trame historique qui soutient le fond du scénario de Pécau. Il a su avec beaucoup de machiavélisme faire monter la sauce, mettre au premier plan les deux sœurs qui vont tenter d’agir contre les risques de guerre qui se concrétise par la mise en alerte rouge Defcon des lanceurs stratégiques américains en réalité simulée pour les manœuvres. Un bonne description de ce qu’on appelait l’escalade à l’époque, le tout dans une ambiance à la fois urbaine et aéronautique avec Maza aux avions toujours excellent. La très belle couverture est signée Manchu. Un tome 3 à venir pour conclure le cycle.

Luftballons, T2 Defcon, Delcourt, 14,95 €

Defcon