14-18, le petit soldat et ses grands frères partent en guerre

Alors que viennent d’avoir lieu les premières cérémonies de la commémoration du début de la Grande Guerre, la rentrée 2014 est sous le signe de ce conflit sans précédent. Ligne Claire va suivre album après album les sorties consacrées à 14-18. Un titre qui déjà sort du lot, Le petit soldat (août 1914) de Corbeyran et Le Roux qui ouvre une série en dix tomes chez Delcourt sur le destin d’une poignée de ceux que l’on appellera bientôt les Poilus.

14-18 En 1919, Louis est devenue une gueule cassée. Il est défiguré même si la chirurgie plastique a progressé, guerre oblige. Louis Laborde se souvient de ce que lui et ses copains d’enfance ont vécu, l’horreur, la mort et le sang pendant quatre ans. Tout a commencé par un joli mois d’août où tous font des projets de bonheur simple quand sonne le tocsin de la mobilisation. Denis, Jules, Arsène, Pierre, Louis, Maurice, Jacques et Armand partent en pantalon garance, laissent femme ou fiancée. Maurice est un dessinateur de talent et croque la vie et les portraits. Denis est le guerrier de la bande, Louis a un porte-bonheur, un petit soldat de plomb unijambiste donné par un enfant. Le rideau peut se lever et la mort faucher les rangs en cet été de moisson.

Il y a une très grande authenticité dans ce récit de Corbeyran, fouillé, travaillé en particulier sur les combats d’août et la rudesse de l’encadrement qui déjà sacrifie les vies car sans expérience véritable ou par mépris pensant que la guerre serait courte et dans la vieille tradition napoléonienne. On s’accroche déjà sentimentalement au destin de ces jeunes hommes dont on sent que les caractères vont se durcir, changer face à l’incroyable boucherie. Le dessin de Le Roux est parfaitement posé et clair, réaliste. On aime particulièrement les sanguines que Le Roux attribue à Maurice dans l’album. Du grand art dans la tradition de ces carnets de dessin souvent remarquables que l’on trouve encore, œuvre d’anciens soldats. Une série à suivre car sans artifice, dans la lignée de Quatre soldats français écrits par Jean Vautrin.

14-18, Tome 1, Le petit Soldat (Août 1914), Delcourt, 14,50 €
A lire également l’interview d’Étienne Le Roux sur cultureBD

Le petit Soldat