Esprits des morts, Corben et Poe même combat

Il est un maître du fantastique réaliste, du noir horrifique qui remue tripes et méninges sur fond d’adaptation d’auteurs classique du genre. Richard Corben, dans Esprits des Morts a pris Edgar Allan Poe comme modèle. Adaptateur génial, fidèle, Corben plonge au plus profond de nos angoisses et de nos peurs, les mets en scène et les monte en épingle. On en redemande et on est subjugué par son dessin rond et prenant.

Esprits des morts et autres récits d'Edgar Allan PoeHistoire de couple dans Morella avec une pointe d’inceste qui va mal tourner, mais Poe c’est peut-être pour les néophytes Le Double assassinat de la rue Morgue et son orang-outang criminel. Une enquête sombre et dans la lignée d’un Conan Doyle mis à la sauce ensanglantée de Corben. On restera aussi ébahi devant son adaptation du Masque de la Mort Rouge ou du Corbeau. A chaque fois Corben ajoute sa part de talent à celui de Poe. Une sorte de transcendance que le dessin très clair mais toujours prêt à étonner, horrifier, rend géniale.

On en sort subjugué de cet Esprit des morts qui propose aussi une très bonne interview de Corben et une sélection de Unes superbes au sens fantastique du terme. Poe donne à Corben sa matière dont il fait la chair de son œuvre. Il faut se plonger dans les regards des personnages de Corben, durs, effroyables, ironiques, étonnants et beaux, la maîtrise totale.

Esprits des morts et autres récits d’Edgar Allan Poe, Délirium, 26 €

Esprits des morts et autres récits d'Edgar Allan Poe