Lacrima Christi, Convard et Falque de retour pour une nouvelle saison

Une souche terrifiante de la peste retrouvée aux fonds de la mer, un état terroriste qui la produit en grande quantité, une organisation le Triumvirat et son meilleur agent le Rectificateur doit tout faire pour détruire le Lacrima Christi. Didier Convard et Denis Falque sont de retour, dans la lignée des Gardiens du sang et du Triangle secret pour cette nouvelle série qui associe actualité, thriller et manipulations ecclésiastiques. Lire aussi sur CultureBD l’interview de Convard et Falque par JL. TRUC.

Dédicace de Denis Falque Pendant la Croisade, un alchimiste met au point une souche terrifiante de la peste pour prendre la vie de Saint Jean d’Acre en Palestine, le Lacrima Christi. Mais le bateau qui le ramène coule avec lui. Un ancien Gardien du sang qui a trahi, Bencivenni, a récupéré la fiole pour la vendre à la Corée du Nord. Panique au Vatican où l’on embauche une équipe d’anciens adversaires menée par Jean Nomane le Rectificateur. Il va découvrir qu’au sein même de l’Église il y a des manipulations douteuses. Une première attaque avec le Lacrima Christi risque d’avoir lieu à New York.

Didier Convard a bien cadré et ficelé son intrigue qui devrait se dérouler au moins sur trois albums ou plus si affinités avec les lecteurs. Denis Falque maintient son dessin à son meilleur niveau. On le retrouve comme un vieil ami. Le duo se complète à merveille dans cette affaire où la réalité pourrait bien un jour malheureusement dépasser la fiction. A noter que la couverture est signée par André Juillard.

Lacrima Christi, Tome 1, L’Alchimiste, Glénat, 14,50 €

Lacrima Christi