Velvet, une secrétaire très efficace par Ed Brubaker et Steve Epting

Velvet Templeton est une secrétaire exemplaire, celle d’un patron d’une puissante agence de renseignements. On est dans les années soixante-dix. La guerre froide, le Vietnam, Velvet va retrouver ses fondamentaux face à l’assassinat des meilleurs éléments de l’agence. Et se souvenir qu’elle n’a pas été une secrétaire toute sa vie. Ed Brubaker et Steve Epting les fameux auteurs de la version de Captain America adaptée à l’écran, signent un thriller nerveux, étonnant, bourré de rebondissements, un brin rétro et donne vie à une héroïne de choc dont on suit avec angoisse et passion les aventures.

VelvetQui connait vraiment Velvet Templeton, secrétaire qui gère les missions des agents X de l’agence? Quand X 14, Jefferson Keller, se fait tuer l’agence comprend qu’il y a un ver dans le fruit. Et c’est Velvet qui semble être la coupable. Mais Velvet est un ancien agent de terrain, une des meilleures et ses instincts reprennent le dessus. Pas question pour elle de se faire piéger. Il ne lui reste plus qu’à faire sa propre enquête même au prix d’avoir l’agence à ses trousses et de risquer sa vie en permanence. Comme elle a gardé des contacts avec beaucoup de monde, Velvet qui a été, à la fin de la seconde guerre mondiale, la première recrue féminine de l’agence s’aperçoit vite que la machination est bien cadrée.

Une belle brune qui a du chien, intelligente et efficace tout en ayant des sentiments, Velvet est dans la lignée des héros de thriller des années quatre-vingt. On se plonge avec plaisir dans ces rappels historiques, Berlin Est, Prague, Tunisie, où Velvet a sévi dans les années cinquante. L’ensemble est savoureux, à la OSS 117 mais celui de Jean Bruce en bouquin ou de SAS, Malko Linge ou Bond bien sûr. Une écriture parfaite, subtile, on sent bien que Velvet cache des secrets, idem pour son boss. Dessin de Steve Epting redoutablement puissant. La suite, c’est pour quand ?

Velvet, Tome 1, Avant le crépuscule, Delcourt, 17,95 €

Avant le crépuscule