Sinclair, les débuts d’un nouveau roi du volant

On aime les bolides chez Paquet, et si possible les belles « bagnoles » années cinquante à soixante-dix. Un nouveau héros monte le bout de son volant avec la série Sinclair. Un jeune adolescent plante sur le tas ses études de médecine pour aller courir en Australie au volant d’une R8 Gordini. Philippe Sinclair fait ses premiers tours de piste et découvre la vérité sur son passé écrit par LF Bollée et dessiné par Stefano Carloni.

SinclairAprès s’être fait éliminé d’une sélection en France pour avoir un volant, Philippe Sinclair dont le père est selon sa mère un médecin mort accidentellement découvre qu’elle lui a menti. En réalité c’était un célèbre pilote australien, Phil Asher, raison pour laquelle Philippe est invité en Australie pour participer à une course sur une R8 Gordini. Il découvre un pays attachant et qu’il a du talent malgré les spécificités locales. Pris sous l’aile de French, ami de son père, Philippe se retrouve confronté à un passé où tout n’est pas vraiment clair. Son père est-il vraiment mort ? Et que veulent ces fermiers à Philippe ?

Du classique avec toujours une petite dose de nostalgie. Ah la R8 Gordini ou la 1000 Rallye ! Pour le reste on n’en demande pas plus ni au scénario à muscler légèrement, ni au dessin qui a besoin aussi d’un peu plus de maturité. Ce qui sera sûrement le cas dans le tome 2.

Sinclair, Tome 1, Bathurst 68, Paquet, 13,50 €

Bathurst 68