Intégrale Rock de Serge Clerc, un retour aux sources

Comment rajeunir avec Serge Clerc ? En se plongeant à ses côtés dans l’intégrale Rock de ses travaux dans les années soixante-dix et quatre-vingt.

Intégrale RockLa ligne claire pas si sage de Serge Clerc révolutionne et colle à la musique des ces années Rock’n Folk, Best ou Extra. Clerc témoigne, s’emballe avec Manœuvre et Dionnet. Dessins et illustrations, histoires courtes, toutes sont sur un air de rock’n’roll. Il y a même du Elvis. Gérard Jourd’hui rejoint le scénario pour Rocker, nouvelles qui surfent sur Creepie, Tales of the creep, The Spirit, Blondie ou The Clash.

Une vraie compilation de pochettes de disques, de dessins de presse, d’un ton et un trait qui n’appartiennent qu’à lui, cette intégrale Serge Clerc est une bouffée d’oxygène sans nostalgie mais qui fait du bien aux yeux. Toute une époque avec Métal Hurlant dont Clerc est le témoin et l’acteur. De la BD, des inédits, un tirage limité numéroté et signé, on se l’offre ou mieux on en parle pour se le faire déposer au pied du sapin. On n’est pas déçu par ce superbe volume bien en chair et en Clerc.

Intégrale Rock, Dupuis, 45 €

Intégrale Rock