Criminal T7, ça va saigner

Une vraie ordure le Teeg Lawless. Dans ce nouvel opus de Criminal, le septième signé par le duo au talent éprouvé Ed Brubaker et Sean Phillips il se retrouve en prison et ça va saigner. En prime trois ans plus tard il embarque son fils dans une virée mortelle avec un sens aigu de la paternité dévoyée. Du lourd bien noir et moralement indéfendable mais un Teeg qui vit selon ses règles dans un monde sans pitié.

CriminalSur sa couchette en prison il lit des comics Teeg. Il s’est fait piquer par hasard, au mauvais endroit alors qu’il avait du pain sur la planche pour des truands qui lui en veulent de ne pas avoir assumé. Après un casse réussi il est allé faire la fête, s’est saoulé et s’est battu avec un mec. Direction le pénitencier pour un mois. Et sa peau qui ne vaut plus très cher, son fric dans la nature. On va tenter de le tuer le Teeg mais il a de la ressource même si l’ambiance est pourrie. Pas de protection mais une peine qui va être réduite. Il y a un bon dieu pour la canaille. Idem avec son fils Tracy, douze ans, qu’il va emmener pour son anniversaire sur un coup tordu et s’en servir comme guetteur. Le gamin est un fan de BD et essaye de protéger ceux que son père pourrait agresser par principe. Mais avec un paternel comme Teeg c’est pas de la tarte la vie.

On est pris par cette ambiance complètement décalée, violente, mortelle même. Teeg y laisse des plumes en permanence et n’a pas inventé la poudre. Le parfait taré que la narration très élaborée de Brubaker appuyée par le dessin hyper réaliste de Phillips rende presque normal dans sa logique dévoyée. On le suit dans son univers sans retour et le puzzle familial se complète peu à peu.

Criminal, Tome 7, Au mauvais endroit, Delcourt comics, 14,95 €

Au mauvais endroit...

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*