Monsieur Vadim, on ne se refait pas

Faut pas toucher aux anciens combattants, surtout si ils ont fait la Légion. Étrangère s’entend où on ne fait pas dans la dentelle. Réflexes acquis, jamais perdus. Monsieur Vadim s’est fait avoir. Plus un tond, un curateur de biens a tout piqué. Fini l’Ehpad pour Vadim, vive le foyer à moins que le hasard ne lui fasse de l’œil à l’ancien légionnaire tireur d’élite. Va y avoir de la rumba dans l’air et c’est Gihef qui donne le rythme de ce premier tome Arthrose, crime et crustacés. Morgann Tanco en permission de Pagnol dessine la danse mortelle. Du lourd et du nerveux malgré l’arthrose. Réjouissant le Vadim. On ne se refait pas.

Monsieur Vadim

A la rue Vadim. Stéphanie Mayer assistante sociale le lui annonce. Un certain Canesta à qui Vadim avait confié son argent plus une procuration sur sa retraite est aux abonnées absents, parti avec le fric. Plus de sous, plus de chambre et une famille compliquée avec laquelle, à la mort de sa fille pour overdose, il a eu des gros mots et des baffes. Un gendre malfaisant, truand, proxénète, qui lui interdit de voir son petit-fils, Sasha. A Port de Saint-Laurent-du-Var, on fait dans la tête tranchée pour intimider. Dans le resto où il fait une pause Vadim, trois cagoulés braquent la caisse. Papy simule un malaise et passe à l’acte. Trois crétins au tapis. Mais un sac de fric, la recette de la semaine, part en cavale. Les flics n’en reviennent pas. Direction un refuge dont il se barre Vadim, rejoint par le patron du resto attaqué, un Belge adipeux. Il aimerait bien que Vadim l’aide un brin contre des menaces d’une bande rivale qui n’apprécient pas que le Belge saupoudrent ses frites de came.

Arthrose, crime & crustacés

Tout va s’enchaîner très vite. Le vilain Rufo et le Belge ne sont pas copains. Le pedigree de Vadim dans la Légion est éloquent pour les flics. La jolie Stéphanie ne va pas faire que de la figuration. Vadim accepte l’offre du Belge et les ennuis commencent. Camerone au quotidien pour Vadim qui a vraiment de beaux restes et un objectif pas simple. On aimé ce papy commando qui va avoir des surprises. C’est sympa et bien cadré. A suivre car c’est un diptyque.

Monsieur Vadim, Tome 1, Arthrose, crime & crustacés, Grand Angle, 14,90 €

Monsieur Vadim