Des Lumières dans la nuit, au pays des rêves

Un album Jeunesse très convaincant, qui a su maîtriser certes sa part poétique tout en lui apportant une dose de fantastique un soupçon angoissant. Des Lumières dans la nuit est signé par Lorena Alvarez. Il y aura deux tomes. Le premier place les personnages dont la jeune héroïne, Sandy, qui va devoir affronter une curieuse petite fille, réelle ou pas. Toute est la question. Cauchemars, rêves, réalité se rejoignent sous le charme d’un dessin très abouti.

Des Lumières dans la nuit Sandy passe son temps à dessiner au détriment parfois de son travail à l’école. Elle a de gentils parents et, chaque soir, s’embarque pour des voyages féériques. Sandy rêve d’un monde merveilleux aux personnages enchantés dont elle est à la fois la créatrice et la maîtresse. Sandy est une solitaire. Le matin, le retour à la réalité n’est pas facile. Direction son école tenue par des bonnes sœurs pas rigolotes et sévères. Pendant une récréation, Sandy rencontre, pendant qu’elle dessine, une petite fille aux chevets violets, Morfie, qui adore ce qu’elle fait. Mais impossible de retrouver Morfie parmi les élèves. Et pourtant Sandy la voit et lui parle. Ses amies se souviennent d’une petite fille qui se serait noyée dans la fontaine. Le soir, quand elle retrouve ses rêves, un petit fantôme qui ressemble à Morfie lui demande comment elle réussit à créer des chose à partir de rien. Sandy lui explique qu’elle attrape les lumières dans ses mains. Mais soudain elles disparaissent. Le fantôme lui ordonne de dessiner pour elle si elle veut revoir ses lumières.

Elle fait un peu peur la Morfie aux grands yeux. La pauvre Sandy est prise au piège de son imagination et Morfie s’impose, manipule la petite fille. Un conte envoûtant, étrange que Lorena Alvarez Gomez met en image avec un talent fou, un jeu subtil des couleurs et du découpage. Morfie est bien un fantôme pas très gentil. Comment Sandy, futée, pourra-t-elle le renvoyer dans les limbes ? Saura-t-elle gérer sa solitude à nouveau ? Élégant et tout en finesse.

Des Lumières dans la nuit, Vents d’Ouest, 14,50 €