Ils s’aiment, Palmade et Laroque, des planches à la planche

On ne présente plus le duo Palmade-Laroque. Avec Ils s’aiment ils avaient formé un couple de choc au théâtre, une sorte de « two men and women show » aux situations et aux textes ciselés par Palmade et Muriel Robin. Pierre Palmade a lui-même adapté son texte avec Alan au scénario et Émilie Decrock au dessin. Un album sympa chez Jungle.

Ils s'aiment ! Scènes quotidiennes de la vie conjugale, ses hauts, ses bas, ses joies, ses peines. Pour ceux qui ont vu Michèle Laroque et Pierre Palmade sur scène ils savent de quoi on parle. Pour les autres il leur suffit d’être témoins (objectifs) de leur propre vie de couple. Car tout l’art de Palmade et de Robin associés au jeu de Laroque est de rendre compte de la vraie vie. Certes avec quelques coups d’accélérateurs et des textes percutants. Le commun des mortels fera dans plus banal côté échanges de gentillesses acerbes et compliments vénéneux.

Une succession de sketches, du mariage qui dérape au coup de canif dans le contrat de fidélité en passant par la belle-mère envahissante, l’amant meilleur ami du mari, on en passe et des meilleures. On les aime bien la jolie Delphine et son François d’époux. Ok, ils sont sympas, libérés, pas moches, ils ont de l’argent mais surtout de l’humour. C’est ce qui les sauve et nous fait rire, complices à leurs aventures ou déboires. On dévore leurs sketches en histoires courtes de quelques planches bien menés. Des planches à la planche de BD, Palmade a su franchir le pas. Il y aura certainement une suite et le dessin d’Émilie Decrock est très agréable.

Ils s’aiment, Jungle, 12 €