Comme chez toi : Ah, les filles !

Histoire de filles, encore ? Oui et non car si on est toujours dans le registre des copines trentenaires à vie complexe, il y a un joli souffle dans Comme chez toi signé par Carole Maurel dont c’est le premier album. Elles sont cinq comme des mousquetaires. Toutes pour une et une pour toutes. Finalement pas idiote la comparaison.

Comme chez toi Stef, c’est la chef de la bande, un D’Artagnan en somme. Elle retape son appartement et squatte chez ses amies d’enfance. Sophie, elle, c’est un peu Porthos avec son chien pourri et une mère abusive en instance de divorce qui habite chez elle. Jo, la belle au charme ravageur, c’est Milady en moins vénéneux. Et Fanny, Athos revisité, se fait planter par ses mecs régulièrement. Reste Anouk , maman de Loulou, adorable petit garçon au look d’Harry Potter. Un Aramis aux conseils avisés.

Tout ce petit monde se retrouve grâce à Stef. Des copines à la vie à la mort qui prennent parfois un coup de vieux. Elles philosophent sur leurs vies qui ne sont pas si désagréables mais bourrées d’interrogations. Stef a de l’humour comme sa créatrice Carole Maurel. En prime son dessin tient bien la route, clair et expressif et surtout ses dialogues sont vivants, authentiques, ciselés. Carole Maurel a créé une tribu qui aimerait bien qu’on les aime. N’hésitez pas.

Comme chez toi, KSTR, 16 €