Adapté du Bleu est une couleur chaude, La Vie d’Adèle Palme d’Or à Cannes

Plus qu’une rumeur, c’est désormais officiel. Le film La vie d’Adèle réalisé par Abdellatif Kechiche adapté du roman graphique de Julie Maroh, Le Bleu est une couleur chaude chez Glénat est Palme d’Or du festival de Cannes. Julie Maroh avait été l’invitée du Festival de Sérignan dans l’Hérault en 2010 dans le cadre du prix du meilleur premier album.

Le bleu est une couleur chaudeOriginaire du Nord de la France, Julie Maroh signe son premier album après avoir suivi les cours de l’Institut Saint-Luc à Bruxelles. Après avoir réalisé en auto-édition trois recueils d’histoires intimistes, elle aborde en un long récit de 152 pages une histoire sensible et attachante sur le thème de l’homosexualité féminine et de son acceptation dans la société d’aujourd’hui. Le Bleu est une couleur chaude, adoré par la critique et le public, a reçu de multiples prix – dont le Prix du Public au Festival d’Angoulême en 2011 – et a donc fait l’objet d’une adaptation au cinéma sous le titre de La Vie d’Adèle, réalisée par Abdellatif Kechiche. Julie Maroh travaille actuellement sur un nouveau roman graphique, Skandalon, l’histoire d’une rock star qui joue sur le fil des interdits (à paraître en septembre prochain). Elle réside à Angoulême.

Le bleu est une couleur chaude, Glénat, 17,50 €