22 T2, quand un flic raconte son quotidien

Un deuxième et dernier tome qui vient boucler le diptyque 22 écrit par un policier Olivier Le Bellec et David Chauvel chez Delcourt. La vie au quotidien de deux équipes, la première enquête sur des braquages de bijouteries, la seconde répond aux appels qui arrivent à Police Secours. On y croit vraiment à cette fiction réaliste soulignée par la ligne claire de Thierry Chavant. Il y a du vécu dans ces parcours de flics.

22Deux motards braquent à l’explosif des bijouteries, un fils de famille et un papy sur le retour, un pro. Le jeunot commet une erreur et ne se débarrasse pas de la moto avec laquelle il a commis le casse. Erreur car les flics le repèrent. Ils sont à la Flag de la BRB, pas vraiment habitués aux longues enquêtes mais parfois le hasard fait bien les choses. De leur côté Inès, Eric et Jérémy arpentent rues et cités, interviennent dans des violences conjugales ou verbalisent des automobilistes imprudents. Des vies de flics au quotidien , pas toujours heureuses ou enthousiasmantes surtout quand dans l’équipe il y a un chat noir qui porte la guigne. Les braqueurs récidivent mais tout part en vrille. Idem chez les « bleus » en uniforme.

Nerveux ce dernier tome comme une bonne série TV. Tout s’enchaîne, dérape. 22 ne fait pas dans la dentelle. Réalisme à l’état brut pour polar noir avec une touche de désespoir.

22, Tome 2, une enquête explosive, Delcourt, 15,95 €