L’étrange voyage de R. L. Stevenson, l’imagination au pouvoir

Comme quoi on n’a pas toujours une image exacte des grands auteurs. La réalité peut être tout autre que celle que l’on croit. C’est le cas de Robert Louis Stevenson dont Fabien Grolleau a tracé le portrait et la vie hasardeuse, difficile d’un homme malade en permanence mais que rien ne va arrêter dans ses voyages pour nourrir son imagination qui sera elle sans limite, féconde. Jérémie Royer est au dessin de cette œuvre hors normes qui donne des pistes vers l’Île au trésor ou un certain Docteur Jekyll que l’on voit naître peu à peu.

La mort de Stevenson ouvre les pages dans ces îles Samoa où il a voulu vivre. Stevenson a un père qui fait des phares et un homme en noir, à haut de forme, qui le suit à la trace. Le jeune Louis ou Lewis, est de santé fragile comme sa mère. Lewis est dans ses rêves, ses histoires qu’il bâtie, son petit théâtre et Robinson Crusoé. Les brownies qu’il a inventé peuplent ses nuits ainsi qu’un pirate à jambe de bois. Voyage au bord de la mer pour se requinquer, Lewis est ses copains vivent leurs aventures d’ados mais il est toujours hanté par ce cavalier noir qui pourtant semble ne pas lui vouloir de mal, le confortant dans sa passion pour les histoires d’aventuriers. Il sera écrivain n’en déplaise aux siens.

Il en aura bavé Stevenson physiquement, familialement. Il ira au bout de son destin d’écrivain malgré tout, ne sera pas ingénieur, trouvera la femme de sa vie mais mariée à une époque où on ne divorce pas, affirmera son athéisme et écrira des chefs d’œuvre. Son parcours n’est qu’obstacles qu’il surmonte avec un corps qui le lâche de plus en plus. Le jeune Écossais ira au bout de ses rêves d’enfant, de pirates, de trésors et mourra à 44 ans. L’ouvrage de Grolleau donne de Stevenson une vision authentique et attachante, très claire dans le récit qui alterne séquences aux Samoa et étapes de sa vie. On aurait aimé être son ami. Le tout sur le dessin agréable de Royer dont on avait aimé Tous les héros s’appellent Phénix. Une biographie parfaite.

L’étrange voyage de R. L. Stevenson, Dargaud, 25 €

4.5/5 - (6 votes)