Joseph Gillain, une vie de bohème, reçoit le Prix Papiers Nickelés SoBD 2021

Le lauréat du Prix Papiers Nickelés SoBD 2021 a été dévoilé sur le SoBD en ce week-end du 4 décembre, salon de la bande dessinée au cœur de Paris. C’est la monumentale biographie de Joseph Gillain (connu sous la signature de Jijé), écrite par François Deneyer, qui est récompensée du 9e Prix Papiers Nickelés SoBD.

Une vie de bohème

Publiée par les éditions du Musée Jijé, Joseph Gillain, une vie de bohème est un ouvrage imposant tant par la précision du travail que par l’immense richesse de l’iconographie que François Deneyer a recueillie, notamment concernant l’œuvre de Gillain. « L’ouvrage révèle Jijé peintre, entre Van Gogh et Matisse », note Harry Morgan, membre de l’Académie de Stripologie Française et en conséquence du Jury du prix Papiers Nickelés SoBD. « C’est un gisement incontournable sur un maître de la bande dessinée belgo-française, dont il faut souligner le rôle de passeur, et ceci à l’échelle mondiale. Jijé est trop resté dans l’ombre, il méritait d’être mis en lumière et le livre de Français Deneyer s’en charge d’une manière exemplaire », estime pour sa part Florian Rubis, membre de la même académie.

Avis partagé par l’Académie des Papiers Nickelés : « Ce livre porte un regard passionnant sur l’histoire belge de la BD au XXe siècle en dressant une biographie foisonnante de l’un de ses fondateurs », estime pour sa part Philippe Morin. « Il rend enfin à Gillain la place qu’il mérite aux côtés d’Hergé. Ce travail de Deneyer est assurément la somme définitive sur un génie du 9e Art. » À l’occasion de la remise de Prix, François Deneyer s’est vu remettre en récompense pour son travail remarquable sur Jijé une collection complète de la revue Papiers Nickelés, reliées en demi-cuir.

Joseph Gillain

A propos du Prix Papiers Nickelés SoBD

Créé en 2013, le Prix Papiers Nickelés SoBD est décerné conjointement par le comité de pilotage du SoBD (Académie de Stripologie Française), salon de la bande dessinée au cœur de Paris dont une partie de la programmation est consacrée aux discours et études sur la bande dessinée, et les membres de l’association Papiers Nickelés, éditrice depuis plus de 10 ans d’une revue portant son nom se consacrant à l’image populaire imprimée. Le Prix Papiers Nickelés SoBD a récompensé les ouvrages suivants : [2013] Gus Bofa, l’enchanteur désenchanté, d’Emmanuel Pallaud-Dulian chez Cornélius. [2014] M. Töpffer invente la bande dessinée, de Thierry Groensteen aux Impressions nouvelles. [2015] Jack Kirby, super-héros de la bande dessinée, de Jean Depelley, chez Neofelis. [2016] Malabar, histoires de bulles d’Alain Lachartre, chez Dupuis. [2017] Case, strip, actions !, d’Alain Boillat, Marine Borel, Raphaël Œsterlé et Françoise Revaz, publié aux éditions In Folio. [2018] George Herriman / Krazy Kat, une vie en noir et blanc, de Michael Tisserand, paru en français chez Les Rêveurs. [2019] La Bande dessinée, ou comment j’ai raté ma vie, de Benoît Barale, paru dans la collection Mémoire Vive de la maison PLG. [2020] Breccia conversations avec Juan Sasturain, de Juan Sasturain, paru en français chez Rackham.

3.2/5 - (4 votes)