Le Prix René Goscinny 2018 à Jean Harambat pour Opération Copperhead

Les prix s’accumulent en cette fin d’année. Après le Grand prix de la critique ACBD à Gipi, voici le Prix René Goscinny 2018 qui est attribué à Jean Harambat pour son album Opération Copperhead (Dargaud). A noter que cet album faisait aussi partie de la sélection finale de l’ACBD. Ce prix est remis dans le cadre du 45e Festival International de la BD d’Angoulême.

Jean Harambat
Jean Harambat. Photo Cécile Gabriel ®

Né en 1976, Jean Harambat étudie la philosophie et mène différentes activités humanitaires, en Argentine et au Liberia, avant de trouver sa voie dans l’écriture et le dessin. Il travaille pour différents journaux (Le Monde, XXI, Sud Ouest, Télérama…Les Invisibles (Futuropolis, 2008), son premier livre, qui raconte une révolte en Chalosse au XVIIsiècle, remporte le prix de la meilleure bande dessinée historique aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois. Suivront plusieurs autres titres, dont En même temps que la jeunesse (Actes Sud, 2011), où l’auteur décrit sa pratique intensive du rugby, ou encore Ulysse, les chants du retour (Actes Sud, 2014), suite de variations sur l’Odyssée où se croisent le mythe et le récit. Les deux titres sont retenus en Sélection officielle à Angoulême, et Ulysse reçoit le Prix Wolinski de la BD du Point.

Prix René Goscinny 2018En 2017, Jean Harambat publie Opération Copperhead (Dargaud), l’histoire d’une étrange opération de désinformation britannique qui met en scène deux comédiens inoubliables : David Niven et Peter Ustinov. Dans le Londres de 1943, l’auteur mêle suspense, humour et romance, et fait au passage l’éloge d’une amitié au long cours – celle de deux monstres sacrés du cinéma, et plus largement celle que le temps ne peut effacer. C’est avec ce dernier livre brillant que Jean Harambat reçoit aujourd’hui le Prix René Goscinny.

Le Prix, fidèle à sa vocation originelle, est attribué à un jeune scénariste pour un album paru dans l’année, ou à un scénariste confirmé pour sa contribution à un album en particulier. Le Prix peut également couronner un scénariste pour l’ensemble de son œuvre. Il a pour vocation de mettre en lumière le travail des scénaristes de bande dessinée. Une exposition sera entièrement consacrée au lauréat l’année suivante. Elle sera réalisée par le Festival en partenariat avec l’Institut René Goscinny, dans le cadre de la programmation officielle de l’édition de l’année suivante.

Créé en 1988 par Gilberte Goscinny, le Prix s’inscrit dans l’esprit et le prolongement de l’action menée par René Goscinny. Grâce à son immense talent, le cocréateur et scénariste d’Astérix, d’Iznogoud, du Petit Nicolas ou encore de Lucky Luke révèle l’importance du scénario dans la bande dessinée. Il impose notamment la signature du scénariste aux côtés de celle du dessinateur.

Opération Copperhead

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 4,00 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: